Communiqué de presse

17 octobre 2012

Non aux expulsions des opposants à l’aéroport de Notre Dame Des Landes

Les expulsions opérées hier, manu militari, à Notre Dame Des Landes sont heureusement sans commune mesure avec les massacres de manifestants effectués le 17 octobre 1961 à Paris, en pleine guerre d’Algérie. Il n’en demeure pas moins qu’ elles confirment, avec le déploiement de dizaines de cars et de centaines de CRS et de gardes mobiles, le choix de la méthode musclée par le pouvoir actuel.

La mise en garde lancée par ACDN après le refoulement policier, le 25 juin dernier près de l’Elysée, de ses militants en grève de la faim et l’interdiction de filmer faite à une équipe de télévision reste d’actualité :

« Outre le manque total de correction et d’ouverture dont a fait preuve l’Elysée, ACDN dénonce ces graves atteintes aux libertés publiques, à rapprocher de la répression violente dont les manifestants contre la ligne THT ont fait l’objet en Normandie ce week-end. Atteinte

à la liberté d’expression

à la liberté de manifestation

à la liberté d’information

ACDN appelle toutes les forces démocratiques à se mobiliser contre une dérive autoritaire du régime, qui augure fort mal du « changement » promis. »

Malheureusement, la dérive autoritaire se confirme et le changement s’éloigne.

Pour mémoire :

Réception à l’Elysée : les jeûneurs refoulés par la police

Une équipe de France 3 interdite de filmer !
SOIR 3, édition Poitou-Charentes du 25 juin

http://parisseveille.info/il-faut-en-finir-avec-la-bombe,3075.html

Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN)

31, Rue du Cormier

17100 Saintes – FRANCE

Tel : 05 16 22 01 39 / 06 73 50 76 61

contact@acdn.net www.acdn.net