D’anciens membres de la dictature militaire argentine condamnés pour vol de bébés de prisonniers politiques

06.07.2012 - Buenos Aires - Democracy Now!

Les trois hommes purgeaient déjà leur peine pour d’autres crimes commis sous le régime militaire. Estela De Carlotto des Grands-mères de la Place de Mai se réjouissait de ces condamnations.

Estela de Carlotto, Présidente de l’Association des Grands-mères de la Place de Mai déclarait : *« C’est ça la justice, c’est arrivé ! Nous nous rappelons que nous avons commencé en 1996 et à cette époque nous ne savions pas si nous en arriverions là ou non. Et nous pouvons le vivre. Je pense que c’est curatif pour toute la société de savoir qu’ils sont jugés et condamnés et qu’ils vont continuer à être jugés et condamnés jusqu’au dernier crime qui pourra leur être attribuer.»*

Nous pensons qu’au moins 30 000 argentins ont été assassinés pendant la dictature militaire en Argentine entre 1976 et 1983.

*(Traduction de l’espagnol : Frédérique Drouet)*

Catégories: Amérique du Sud, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

Grève internationale des femmes

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.