Dialogue avec une voisine de Damas

20.07.2012 - Silvia Cattori

Des nouvelles de la situation en Syrie. Silvia Cattori nous les présente à travers une interview.

 Une femme de nationalité belge qui vit à Damas avec sa famille répond à nos questions. [le 19 juillet – 10 heures]

S.C.: Les nouvelles rapportées par nos médias sont très inquiétantes. On présente la « chute du régime el-Assad » comme imminente. Quelle est la situation en ce moment selon vous ?

Tout est calme. Il y a des endroits où il y a des échauffourées mais en général c’est calme. J’ai regardé ce qui a été rapporté depuis plusieurs jours sur les chaines internationales. Rien, absolument rien de ce que la presse internationale raconte sur ce qui se passe ici n’est vrai. Ce sont des mensonges.

S.C. : L’annonce par l’Armée syrienne libre que la « bataille pour la libération de Damas est lancée » ne vous impressionne pas ?

Ce sont des mots madame. C’est tellement absurde et théâtral ! Ce sont des slogans : tout cela fait penser qu’ils ont été conçus d’avance à des fins de propagande de manière à donner du poids aux actions que mènent les bandes armées. Les gens ici ne sont pas impressionnés par les slogans lancés par ceux qui veulent imposer à la Syrie le changement par la force.

S.C. : N’avez-vous pas peur ? Damas n’est donc pas selon vous à feu et à sang ?

Non je n’ai pas peur. Je ne crois pas une seconde ceux qui disent que Bachar a perdu le contrôle de la situation. Il y a des actions menées par des terroristes. Mais la majorité des Syriens soutien Bachar.

S.C. : Des journalistes occidentaux disent tout le contraire. Ils ne peuvent pas tout inventer ! Valérie Crova de Radio France qui est arrivée hier à Damas ne dément pas les nouvelles inquiétantes répandues par les rédactions du monde depuis quelques jours. Comment ne pas avoir peur ?

Non je n’ai pas peur, tout est calme. J’ai entendu ce que dit Valérie Crova. Hier je suis sortie en ville avec ma fille et mes petits enfants. Tout était calme, il n’y avait rien de spécial. Ma fille vient de sortir en ville ce matin avec ses enfants, elle n’a rien vu d’anormal. Les journalistes qui viennent ici mentent depuis le début. Il faut qu’ils continuent à orienter le public à l’extérieur dans le sens où ils l’ont conduit depuis le début des troubles en Syrie.

S. C. : Hier nous avons diffusé deux vidéos filmées à Damas qui montrent que la situation est comme vous la décrivez [1]. Mais nous n’en étions pas certains tellement cela contraste avec tout ce qui est dit par les médias chez nous…

Je répète. La vie est normale ici.

Silvia Cattori

Catégories: Interviews, Moyen Orient, Région, Relations internationales, Thème
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.