L’organisation Maires pour la Paix compte actuellement 5 276 villes membres dans 153 pays et régions. C’est le plus vaste réseau de collectivités locales engagé dans la protection des villes contre le fléau de la guerre et de la destruction massive.

Après consultation des [membres exécutifs](http://www.mayorsforpeace.org/english/membercity/executive.html), le président de Maires pour la Paix rejoint un groupe d’éminentes personnalités, incluant huit Lauréats du Prix Nobel de la Paix (1) pour faire appel aux gouvernements du monde entier afin qu’ils abordent sérieusement la question, jusque-là négligée, de la paix et du désarmement, et qu’ils s’accordent sur un plan mondial de désarmement pour le développement durable lors du Sommet de Rio. L’Appel Rio +20 est une initiative de l’INES, de l’IPB (International Peace Bureau), de l’organisation FPIF (Foreign Policy in Focus) et du World Future Council.

En partenariat avec la plus grande ONG brésilienne, Viva Rio, un char d’assaut grandeur nature entièrement fabriqué avec du pain ([Tank made of Bread](http://www.worldfuturecouncil.org/5430.html)) sera utilisé pour attirer l’attention pendant le sommet Rio +20, afin de rappeler à l’humanité qu’il est possible de financer la lutte contre l’extrême pauvreté, la faim et la malnutrition de façon réaliste en redistribuant les dépenses militaires. L’an dernier, 1 700 milliards de dollars ont été dépensés dans l’armement alors que, d’après la Banque Mondiale, seulement 5% de cette même somme seraient nécessaire pour atteindre les ODM (2).: « Le monde est surarmé et la paix sous- financée« a affirmé Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations-Unies.

Les signataires de l’Appel de Rio+20 exigent que les fonds libérés soient investis dans les programmes sociaux, économiques et écologiques de tous les pays. Dès 2013, les dépenses militaires devraient être réduites considérablement, c’est-à-dire d’un minimum de 10% par an.

Jean Paul Nanfack, maire adjoint de Fongo Tongo (Cameroun) et porte-parole de Maires pour la Paix Afrique a déclaré : « Le fait que Maires pour la Paix participe au débat sur le développement durable est un évènement historique et opportun. En tant que maires africains, nous savons parfaitement que le désarmement est une condition essentielle au développement durable. C’est un crime que de laisser mourir de faim une personne« .

Déjà, le 21 mars dernier, lors d’une réunion du bureau exécutif du FLACMA (Fédération des Villes, Municipalités et Associations de Gouvernements Locaux d’Amérique Latine) à Santiago du Chili, une motion a été signée (3) demandant aux gouvernements, en vue du Sommet Rio +20, de reconnaître que le désarmement est une condition essentielle au développement ; de coordonner un plan mondial pour le désarmement avec pour but la réalisation des engagements fixés dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement (ODM) ; et enfin de fournir les financements nécessaires pour répondre aux besoins urgents des collectivités locales et de leurs citoyens. FLACMA est l’organisation régionale de Cités et Gouvernements Locaux Unis (UCLG).

Lors de sa réunion annuelle en juin 2011, la Conférence américaine des maires a adopté deux résolutions pour “déplacer l’argent”. La première d’entre elles « appelle le Président et le Congrès américains à faire cesser les guerres [en Irak et en Afghanistan] dès que cela sera stratégiquement réalisable et à rapporter sur le territoire national les dollars de la guerre pour satisfaire les besoins humains vitaux, promouvoir la création d’emplois, reconstruire nos infrastructures, aider les gouvernements locaux et fédéraux, développer une économie nouvelle basée sur les énergies durables et renouvelables et enfin réduire la dette de l’état ». La seconde résolution « appelle le Congrès des États-Unis à mettre fin au financement de la modernisation des complexes et des systèmes d’armes nucléaires, à abaisser considérablement les dépenses liées aux programmes d’armement nucléaire pour atteindre des niveaux bien au dessous de ceux de la Guerre Froide, et enfin à redistribuer ces fonds afin de répondre aux besoins urgents des villes. » Tandis que l’incessante crise économique oblige les maires et les collectivités à faire toujours plus de coupes dans des services publics critiques, l’état américain, lui, rien qu’en 2011, dépensait 711 milliards de dollars pour l’armée, soit 41% du montant mondial dépensé dans ce secteur, et deux fois plus que l’ensemble des 14 pays suivant les États-Unis, dont font partie la Chine, la Russie, six alliés de l’OTAN et trois alliés ne faisant pas partie de l’OTAN. L’USCM est l’association nationale des villes de plus de 30 000 habitants.

Chacun d’entre vous peut participer activement en signant l’Appel de Rio+20 sur Avaaz
[Cliquer ici pour signer](http://www.avaaz.org/en/petition/SD_for_SD/?cBoscdb). Nous vous encourageons à divulguer largement l’Appel de Rio +20 en postant le lien Avaaz sur votre Facebook.

**Notes**:

(1) L’Appel de Rio +20 est soutenu par de nombreuses personnalités (voir liste), dont les Lauréats au Prix Nobel de la Paix Shirin Ebadi (2003 – Iran), l’archevêque Desmund Tutu (1984 – Afrique du Sud), Adolfo Peres Esquivel (1980 – Argentine), Dr. Oscar Arias (1987 – Costa Rica), Jose Ramos Horta (1996 – Timor Oriental), Prof. Dr. John Hume (1998 – Irlande du Nord), Dr. Mairead Corrigan Maguire (1976 – Irlande du Nord), Rigoberta Menchu Tum (1992 – Guatemala) et Jody Williams (1997 – Etats-Unis).

(2) )La Banque Mondiale fait référence aux ODM (Objectifs du Millénaire pour le Développement)dans [la déclaration du 17 avril 2012 d’Angela Kane](http://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&view=bsp&ver=ohhl4rw8mbn4) , Haute Représentante des Affaires de Désarmement aux Nations Unies,[Bureau des Affaires de Désarmement des Nations Unies](http://www.un.org/News/Press/docs/2012/dc3344.doc.htm).

(3) [)FLACMA demande au Rio +20 un plan mondial de désarmement pour atteindre les ODM](http://www.2020visioncampaign.org/en/home/artikel/40fb96b40a/flacma-demands-global-plan-for-disar.html)

Maires pour la paix Campaña Visión 2020
RJ, Brésil

Traduction de l’anglais : Julie Godard