La transformation intérieure du mouvement des indignés atteint un groupe de cyberactivistes…

17.06.2011 - Paris - Isabel Garcia

Depuis quelques temps l’Europe est sujette à des rebellions et des censures sont organisées.
Il est grand temps que la censure des pays soit disant démocratiques cesse. Dans mes vieux souvenirs, ce mot était utilisé dans les dictatures militaires où toute activité non conforme était totalement réprimée. Mais ça fait belle lurette, nous voilà encore aujourd’hui à censurer l’expression de la libre parole quel que soit le moyen utilisé pour la faire naître. Les plus naïfs pensaient que la répression de la parole n’existait que dans les pays sud-américains, où on tuait pour un non contre le gouvernement.

Cependant nous vivons la naissance de la même répression, nos gouvernements essaient de nous convaincre que nous sommes tous de « parfaits démocrates » en respectant le système actuel.

Depuis le 17 décembre 2010 de la « Révolution du Jasmin » en Tunisie, le monde non-conforme aux systèmes démocratiques actuels a trouvé un moyen de se faire entendre malgré toute cette censure.
Une grande majorité de l’Europe : l’Italie, le Portugal, la Grèce, l’Irlande et d’autres pays comme l’Islande, l’Afrique dont le Sénégal et certains pays d’outre-mer se réveillent d’une léthargie qui conduisait l’être Humain dans un tunnel sans issue : la mort spirituelle.

Mais ce qui est le plus surprenant c’est que même les défavorisés et les marginaux du système se sont adaptés à cette transformation :

Est-ce que ce mouvement bien que révolutionnaire par son aspect innovateur serait en train de guérir une partie de la population mise à l’écart par manque de mesures efficaces?

Par exemple sur Paris comme dans toutes les capitales le « mouvement des indignés » signalent durant leurs assemblées que l’alcool et les drogues sont interdites et tous le respectent.

Mais qu’il y a-t-il donc de si différent, pour que les cas sociaux, dit impossibles, avec ce mouvement se transforment en êtres humains dignes et avec bien souvent des idées surprenantes et originales ?

Mais le défis de ce changement ne s’arrête pas aux marginaux, même les hackers du net s’y sont associés. Au lieu de saboter les réseaux pour en sortir un profit personnel, ils se sont alliés au mouvement populaire de manière personnelle et volontaire pour faire circuler les informations et empêcher le sabotage des forces de l’ordre qui à tout prix veulent empêcher que le mouvement grandisse.

Un exemple : la Tunisie le symbole « not found error 404 » a été remplacé par le message :
« Cette page a été filtrée en application d’une réquisition du juge d’instruction auprès du tribunal militaire permanent de Tunis accusé de troubler l’ordre public. » selon sources du journal parisien le Métro.

Il ne faut pas oublier que l’un des incidents déclencheurs de la révolte en Espagne, de plus 300.000 personnes sur toutes les places du pays du 15M est la loi « sinde », qui bloque la libre utilisation d’internet dans le pays.

Pourquoi la réaction par exemple des cybers activistes qui s’en prennent à la police dans le cas de l’Espagne?

Selon le journal Madrid (AFP). « l’organisation internationale de cybers activistes « Anonymous » revendique l’attaque du samedi soir contre la page web de la police espagnole … »

http://www.nacion.com/2011-06-13/Tecnologia/espana—anonymous–ataca-la-web-de-la-policia-tras-unas-detenciones.aspx

Savez-vous que des manifestants pacifiques espagnols durant la manifestation à Barcelone,ont été blessés ces dernières semaines sans aucune réaction de leur part contre les forces de l’ordre?

Quelle loi protège ces personnes qui viennent manifester pacifiquement et se font littéralement « cogner sur la tête » par les forces de l’ordre qui sont supposées de montrer l’exemple ?

S’agit- il de corruption au sein de la police ?

Ces policiers ne sont-ils pas embauchés pour défendre le droit des citoyens ou sont-ils devenus les gardes du corps personnels des politiciens, intéressés à maintenir en marche un système qui ne fonctionne plus !

Si lorsque le peuple se manifeste ouvertement par la parole il est écrasé.

Pensez-vous que ce soit aussi absurde d’utiliser d’autres systèmes plus efficaces, comme le net, pour se faire entendre de tous?

Catégories: Europe, International, Opinion, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 21.02.20

Le début de la fin des armes nucléaires

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Mobilisons-nous pour Assange!

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.