4.037 villes exigent l’élimination des armes nucléaires

01.07.2010 - Hiroshima - Pol DHuyvetter

Pressenza Hiroshima, 01/07/2010 En juin 72 nouveaux membres ont été accueillis. Les mois précédents ont vu une croissance du nombre de membres , résultat des efforts combinés en Australie, Brésil, Canada, Grèce, Italie, Japon, Espagne, Suède et Etats Unis, tandis qu’un nouvel effort se développait en Ethiopie le mois dernier.

Les maires pour la paix félicitent la conférence américaine des maires (USCM) pour avoir unanimement adopté une résolution novatrice le mois dernier à la conclusion de la 78ème réunion annuelle de la USCM à Oklahoma City le 14 juin 2010. La résolution soutient la participation des USA dans l’élimination mondiale des armes nucléaires et le réinvestissement des dépenses en armes nucléaires au service des besoins des villes.

La participation aux « Maires pour la Paix » continue de croître à un rythme record, avec plus de mille villes supplémentaires depuis août 2009. Avec plus de la moitié des cent villes les plus peuplées du monde et plus de la moitié des capitales du monde parmi les membres actuels, l’organisation représente plus de trois quarts de milliard d’habitants du monde. Cette croissante sans précédent démontre la détermination des villes du monde pour l’abolition des armes nucléaires et la protection de leurs citoyens de l’annihilation nucléaire.

Le mois dernier, le nombre de membres a augmenté en Australie (8), au Brésil (1), au Canada (2), en Ethiopie (4), en Allemagne (1), en Grèce (2), en Italie (1), au Japon (39), en Macédoine (1), au Mexique (1), en Espagne (5), en Suède (2), en Thaïlande (1), aux Etats Unis (2), au Vénézuela (1) et au Viet Nam (1).
La répartition générale des membres ne change pas depuis le mois dernier. Pratiquement la moitié des maires membres sont en Europe (1.984 + 12), l’Asie comptant le deuxième plus grand contingent (1.171 +41), suivie par l’Amérique latine et les Caraïbes (313 +3), l’Amérique du nord (248 +4), l’Afrique (210 +4) et l’Océanie (111 +8).

Pour travailler avec des villes du monde entier, les maires de Hiroshima et Nagasaki ont fondé « les Maires pour la Paix » lors d’une session spéciale sur le désarmement aux Nations Unies en 1982. En 2003, l’organisation a lancé Vision 2020, une campagne pour abolir les armes nucléaires en 2020. L’association a organisé des délégations de maires pour toutes les conférences de révision et comités préparatoires du traité de non-prolifération (TNP) depuis 2004, appelant au début des négociations vers la réalisation d’un monde pacifique, libéré des armes nucléaires.
En 2008, « Maires pour la Paix » a mis en avant le protocole Hiroshima-Nagasaki, un plan de route clair pour l’abolition des armes nucléaires en 2020. Au niveau des citoyens, l’organisation a mené un projet « Les villes ne sont pas des cibles », une pétition destinée à soutenir l’abolition totale des armes nucléaires en 2020. Lors de la conférence de révision du TNP en 2010 en mai dernier, plus d’un million de signatures ont été présentées au président de la Conférence de révision du TNP aux Nations Unies à New York.

En août 1945, les simples bombes atomiques ont été lancées sur les villes de Hiroshima et Nagasaki, les réduisant à l’état de gravats, emportant un grand nombre de vies précieuses. Pour s’assurer que la tragédie atomique ne se répète jamais où que ce soit sur terre, Hiroshima et Nagasaki ont en permanence cherché à persuader le monde que les armes nucléaires sont inhumaines et ont appelé sans cesse à leur abolition totale.

Directeur du développement international et conseiller d’administration, fondation pour la culture de la paix de Hiroshima
Secrétariat international de la campagne 2020 Vision des maires pour la paix

Catégories: Asie, International, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 07.12.19

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.