Tomás Hirsch: « La Paix et la Non Violence ont toujours été notre thème et notre préoccupation centrale. »

11.01.2010 - Punta de Vacas - Tomás Hirsch

Chers amis, chères amies,

La Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence qui se termine aujourd’hui, a été lancée à cet endroit il y a un peu plus d’un an, le 15 novembre 2008. C’est donc ici qu’elle a commencé et c’est ici qu’elle se conclut. Au cours de cette année des milliers d’activités ont été déployées dans tous les recoins de la planète.

Cette Marche est un signal pour la Paix et la Non-violence, dans un monde violent et agité. Signalons qu’aucune usine d’armes n’a pas été fermée lors du passage de la Marche, dans le monde entier les bombes continuent de menacer la vie et ce système cruel et inhumain continue d’exister. Soyons clairs : la situation actuelle nous fait horreur mais avec la Marche nous n’avions pas la prétention de changer l’état des choses et encore moins d’organiser quoi que ce soit…mais quelque chose a changé : le signal a été envoyé et la prise de conscience progresse. Le futur nous dira si ce signal a été suffisamment puissant ou pas, mais ce dont nous sommes certains c’est qu’il fut juste, nécessaire, urgent et courageux de lancer ce signal.

Pour être fidèle aux faits historiques, les propositions portées par la Marche durant tout ce parcours sont les mêmes que celles que nous diffusons depuis l’origine même du Mouvement Humaniste : pour nous la Paix et la Non–violence ont toujours été notre thème et notre préoccupation centrale.

J’ai eu l’occasion de participer à la Marche et de voir par moi-même les contrastes du monde d’aujourd’hui : j’ai vu, et ce fut une expérience bien douloureuse et horrible, un mur violent qui sépare les Etats-Unis de l’Amérique latine ; j’ai perçu, en traversant Tijuana, les traces des ces 5000 personnes désespérées qui ont trouvé la mort lors de leur tentative de passer de l’autre côté.

Mais j’ai vu aussi les peuples mayas et quechua veiller toute la nuit pour accueillir et bénir les Marcheurs. J’ai vu à Esquipulas s’ériger, à minuit, un monument pour la Paix et la Non-violence, j’ai vu 22 paires de pieds d’enfants, d’hommes et de femmes, qui avec leur volonté de paix détruisaient des revolvers et des fusils. J’ai vu tant de bonnes personnes qui rêvaient d’un monde meilleur. Cette Marche représente les meilleures aspirations humaines, c’est la Marche de ceux qui construiront le monde du futur.

Dans ce même paysage inspirateur, il y a 40 ans, Silo a commencé à nous transmettre son enseignement pour surpasser la douleur et la souffrance en nous-mêmes et au sein de nos peuples. Guidés par ses paroles, nous avons développé le Mouvement Humaniste.

Mais le Mouvement Humaniste aussi a expérimenté la crise du moment actuel et il a besoin de se rénover pour devenir un instrument utile aux transformations que nous vivons.
Et c’est ce que allons faire dès demain.

Nous avons transmis le signal. Le moment est venu de lui donner continuité et de le faire grandir. Et cela requiert organisation. C’est un petit mot antipathique, que nous n’aimons pas beaucoup, mais si nous voulons la continuité, nous avons besoin de grandir, et si nous voulons grandir nous avons besoin de nous organiser. Nous devons nous organiser, car sinon tout se diluera et rien ne restera. Nous avons besoin de créer des structures flexibles capables de s’adapter rapidement à un monde qui change continuellement.
A partir de demain entre nous tous, qui sommes là aujourd’hui ainsi qu’avec tous ceux qui sont en train de suivre nos conversations dans les différents Parcs d’Etude et de Réflexion, nous allons initier des rencontres et des échanges pour impulser les 5 organismes du Mouvement Humaniste.

La Communauté (pour le développement humain) : étudie, développe et promeut l’instauration d’une nouvelle culture fondée sur la Non-violence, une culture qui sera le corollaire d’une conscience avancée dans laquelle toutes les formes de violences provoqueront la répulsion.

Le Parti Humaniste : se dédie à modifier les structures politiques pour obtenir une véritable démocratie, en dénonçant la violence économique, due essentiellement à la concentration du capital financier et à la spéculation, comme cause de souffrance des peuples ; et vise également à établir une relation juste entre le Capital et le Travail.

Convergence des Cultures : impulse le dialogue entre les différentes cultures ainsi que leur rencontre, dans les meilleurs moments, c’est-à-dire les moments où elles parviennent à respecter l’être humain et à le considérer en tant que valeur au-dessus de toute autre.

Le Centre Mondial d’Etudes Humanistes : promeut le développement d’une pensée relationnante et une méthode structurelle dans le domaine des croyances, cherchant la bonne connaissance pour que la science soit bénéfique à l’être humain et qu’elle ne serve plus jamais à le détruire.

Monde sans Guerres et sans Violence : c’est l’organisation ayant coordonné la Marche Mondiale qui nous a conduit jusqu’ici ; elle continuera son action jusqu’à ce que toutes les guerres et toutes les violences aient disparu de la surface de la planète.

Ces 5 organismes sont le moyen par lequel nous apportons au monde notre projet d’humanisation. Et ce seront les personnes qui mettent en marche ces organismes et qui y agissent qui décideront de leur forme d’action.

Nous allons profiter des ces quelques jours et des amis qui sont venus des diverses latitudes pour nous demander : quel type d’organisme voulons-nous, quel esprit l’animera, que projetterons-nous dans le monde à travers lui et sous quelle forme l’impulserons-nous dans chaque lieu ?

Chers amis, cet après-midi prend fin et ce lieu si inspirateur qui nous accueille, nous fait cadeau de toute sa beauté. Allons-y ! Allons rencontrer chaque personne qui veut nous aider dans cette merveilleuse tache « Humaniser la Terre ». Et après, dans quelques jours, nous allons rentrer chez nous, dans nos pays respectifs, avec le front et les mains lumineux.

Je partage avec chacun de vous un souhait de Paix, de Force et de Joie.

*Traduction: Ariane Weinberger*

Catégories: Amérique du Sud, Culture et Médias, International, Opinion

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.