Une délégation de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non violence reçue au Ministère de la Défense

09.11.2009 - Paris - Pressenza IPA

Une délégation de la Marche Mondiale a été reçue lundi 9/11 par Alain Marc, chef de cabinet du Ministre de la Défense. Elle était composée de Luis Silva et Gérard Hourdin de l’équipe de base de passage en France ainsi que d’Alain Ducq porte-parole de la Marche Mondiale en France.

Gérard Hourdin a fait un bref compte-rendu de la Marche qui a débuté le 2 octobre en Nouvelle-Zélande et qui a déjà traversé 15 pays. Il a notamment précisé que la Marche Mondiale a été reçue par des chefs d’Etat, des ambassadeurs, des députés et des représentants de gouvernement et a rappelé les cinq revendications de la Marche Mondiale.

Alain Ducq a resitué ces revendications, les appliquant au contexte français. Tout en rappelant que 86% des français souhaitaient un accord pour le désarmement nucléaire au niveau mondial, il a exigé l’application du TNP, la destruction des 348 têtes nucléaires françaises et l’arrêt du développement du missile M51. Il a demandé le retrait des troupes françaises d’Afghanistan ainsi que la fermeture des bases militaires situées en Afrique, perçues par les populations locales comme des armées d’occupation. Enfin, il a dénoncé le commerce des armes, soulignant que la France était le 3ème exportateur d’armes au monde et qu’il s’agissait d’une économie criminelle.

Le Ministère a égrené ses arguments bien connus sur la dissuasion nucléaire, les « missions de paix » opérées par l’armée française et concernant le commerce des armes, il a simplement dit que si la France ne vendait pas ces armes, d’autres le feraient.

Luis Silva a souligné « l’urgence du désarmement, la probabilité toujours plus grande d’un accident du fait de la prolifération « . Il a rappelé que les 1300 milliards de dollars investis chaque année dans les armes, pourraient être réorientés vers le développement et nous permettre de sortir de cette préhistoire humaine faite de violence. Au nom des citoyens du monde représentés par la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-Violence, il a affirmé que la France avait la possibilité de donner l’exemple au monde entier en commençant immédiatement à démanteler son arsenal nucléaire.

Catégories: Europe, International, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.