Le 10e Sommet des Prix Nobel de la Paix accueille la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence

14.11.2009 - Berlin - Alyn Ware

Le Sommet avait été planifié pour coïncider avec le 20e anniversaire de la chute du Mur de Berlin – événement public majeur auquel ont participé Barack Obama (en direct de la Maison Blanche), Hillary Clinton, Angela Merkel, Mikhael Gorbachev et bien d’autres. La rencontre s’est terminée par la chute « en domino » d’un mur de 1000 morceaux et 3 mètres qui symbolisait la chute de murs entre populations.

Le sommet eut comme invité d’honneur la « Marche Mondiale pour la Paix et le Non-violence » qui débuta en Nouvelle-Zélande le jour de l’anniversaire de Gandhi (2 octobre), et qui traverse le monde en faisant la promotion de la Charte pour un Monde Sans Violence – charte rédigée précisément par le Sommet des Nobel – et du programme en cinq points du Secrétaire général de l’ONU pour le désarmement nucléaire. La Marche Mondiale porte également la Flamme pour l’Abolition du Nucléaire avec le but d’encourager les populations à promouvoir activement l’abolition du nucléaire. Mairead Corrigan Maguire a d’ailleurs reçu cette Flamme au nom de tous les lauréats du Prix Nobel à la fin du sommet.

Le Prix des Femmes de la Paix 2009 a été remis à Annie Lennox pour son travail d’information sur l’IVG et de prévention contre le Sida en Afrique du Sud notamment.

Dans sa résolution finale, le sommet appelle à la chute des murs qui empêchent la construction d’un monde exempt d’armes nucléaires ; des murs entre riches et pauvres ; des murs entre communautés culturelles, religieuses et ethniques ; des murs qui freinent le combat contre le changement climatique, et des murs entre générations.

Parmi les Nobel ont participé à ce sommet Mikhail Gorbachev, Frederik Willem De Klerk, Lech Walesa, Muhammad Yunus, Mairead Corrigan Maguire. Ont participé également des représentants de plusieurs organisations Nobel, comme le Bureau International pour la Paix dont je suis le vice-président.

Enfin, le sommet fut ponctué et enrichi par les exposés des intervenants tels que Wim Wenders (réalisateur de film), Ahmed Kathrada (Fondation Nelson Mandela), Jonathan Granoff (Président du Global Security Institute), Silo – Mario Luis Rodriguez Cobos – (Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence), Giulietto Chiesa (Forum Politique Mondial) et Tom Brokaw (NBC).

Alyn Ware : lauréat du prix Nobel alternatif et coordinateur de la Marche Mondiale en Nouvelle-Zélande

Traduction : Sonia Erraud

Catégories: Europe, International, Politique

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.