Germain Rukuki

Burundi, un défenseur des droits humains condamné à 12 mois au lieu de 32 ans

Le 22 juin, la Cour d’appel du Burundi a annoncé qu’elle avait réduit la peine infligée au défenseur des droits humains Germain Rukuki en 2018 de 32 ans à 12 mois. En première instance, Rukuki avait été reconnu coupable de…