À Mexico, plus ancienne ville d’Amérique latine, des milliers de travailleurs et travailleuses ont battu le pavé en ce jour du 1er mai 2022, journée internationale de lutte pour les droits des travailleur.euses. Des défilés en nombre, massifs, parcouraient les rues du centre historique de la ville, pour joindre la gigantesque Plaza de la Constitucion, dite aussi Zocalo.

Orville Pletschette

C’était aussi le premier jour d’observation de notre délégation belgo-franco-québécoise, présente pour participer aux rencontres et débats du Forum social mondial qui se déroule à Mexico du 2 au 6 mai. Quoi de mieux comme premier jour que de se fondre dans cette imposante manifestation des travailleurs et travailleuses mexicain.es, en grande majorité vêtu.es de rouge et organisé.es en blocs, soit sur base de leur secteur professionnel, soit par leur appartenance à un courant politique bien précis.

On pouvait saisir leurs revendications, si on avait une base en espagnol bien entendu (les mexicain.es le parlent avec beaucoup de clarté, donc c’est plus simple que celui de Madrid). Ces revendications portaient sur le besoin de maintenir la lutte pour leurs droits et de meilleures conditions de travail, mais aussi pour dénoncer toutes les formes d’exploitation sexistes, racistes et celles destructrices de notre environnement. Une bien belle mobilisation, dont les thèmes et enjeux seront à l’ordre du jour du FSM, résonnant dans toute leur actualité à travers le monde.

À la fin de la marche, la cérémonie d’ouverture du FSM sur la Plaza San Domingo a été d’une toute autre nature. Le moment paraissait être une forme de bénédiction humaniste et fraternelle pour souhaiter la bienvenue à tou.te.s les individus et organisations venu.es au Mexique pour partager les valeurs et combats altermondialistes de notre temps.

Ce 1er mai aura également été celui d’une myriade de rencontres au sein de notre délégation, certaines ayant déjà été entamées la veille, l’esprit de coopération et de partage paraissent bien faire partie du groupe. Paré.es pour se lancer à travers les différentes activités du FSM, journal de bord et récolte des initiatives d’actions seront nos tâches de la semaine, tout en profitant et nous amusant de l’occasion incroyable qui nous est donnée de participer à cette importante rencontre entre les peuples unis pour défendre une autre vision d’un monde plus juste, plus solidaire, et qui préserve notre environnement et la nature.

Enfin, les chants et slogans du jour ont apporté beaucoup de détermination pour faire de ce FSM un succès en termes d’apprentissages et de prise de conscience des défis auxquels nous devons faire face.

Un en particulier l’a été pour moi : « El pueblo, unido, jamas sera vencido » !

Pour s’inscrire aux activités et prendre connaissance du programme :

https://join.wsforum.net/?q=fr