L’Union centrale des municipalités de Grèce (KEDE), avec la résolution n° 96, a adopté une résolution de soutien au Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) et « propose à toutes les municipalités du pays de prendre des décisions similaires ».

Il s’agit d’un moment historique dans l’effort commun pour que la Grèce signe et ratifie le TIAN, rejoignant ainsi le reste des pays qui demandent la suppression définitive du cauchemar de l’utilisation des armes nucléaires et du danger d’annihilation de presque toute forme de vie sur la planète.

La section grecque de Monde sans Guerres et Sans Violence remercie chaleureusement le conseil d’administration de la KEDE pour avoir répondu immédiatement à l’appel, pour avoir soutenu le traité et la campagne #NeutralizeTheCity. Ainsi, les municipalités en Grèce ont un autre allié dans leur effort pour exprimer de manière pratique le souhait de la majorité de leurs citoyens.

Nous espérons que d’autres municipalités suivront bientôt l’exemple des municipalités d’Agios Efstratios, Tilos, Heliopolis et Agios Dimitrios, et se placeront du côté de l’histoire humaine qui a réussi à éliminer les armes nucléaires.

Voir aussi :

Municipalités en Grèce qui soutiennent la campagne de ‘Monde sans guerres et sans violence’, #SaveThecity