« Le voyage du prince » – créé par le maître de l’animation transalpine François Laguionie avec Xavier Picard – raconte l’histoire d’un prince singe qui fait naufrage comme un migrant sur une plage inconnue. Perdu et blessé, il se livre à ceux qui le sauvent, surveillé et dépouillé de tout honneur comme un prisonnier. Le prince est accueilli par un groupe ethnique différent de singes qui le regardent avec méfiance. Heureusement, il existe deux scientifiques qui ont été bannis pour avoir affirmé qu’il existe plusieurs civilisations de primates et non une seule. Les deux scientifiques ont un fils nommé Tom qui noue une solide amitié avec le naufragé et lui fait découvrir son univers.

Avec Tom, qui a les traits d’un jeune babouin, le vieux prince découvre une ville somptueuse, équipée de la technologie la plus avancée, mais aussi les limites d’un peuple qui se croit le seul civilisé et qui entretient un mauvais rapport avec la nature. Le couple de savants rêve entre-temps que, grâce à l’aide inattendue de ce prince, ils pourront prouver la validité scientifique de leur thèse sur l’existence d’autres civilisations de singes. Cependant, les choses ne seront pas si simples car l’Académie, devant laquelle le prince se présentera, fera peur à la diversité de ses forces et a déjà décidé qu’il n’y a rien de nouveau à savoir…

Derrière les singes se cache évidemment l’animal dont nous descendons. Ce voyage est donc une fable morale à travers les difficultés humaines entre les groupes ethniques, le rapport destructeur avec la nature et les fermetures de la science. Le vieux prince est l’étranger qui arrive dans un monde qui le rejette, convaincu de sa propre grandeur et barricadé dans une métropole construite aux dépens de la forêt. La représentation d’une flore intacte reconquérant lentement son espace sonne comme un avertissement.

« Le voyage du prince », à travers des lieux de détention, des structures en béton, des barres et des clôtures qui finissent par être brisées et surmontées vers un environnement plus naturel et humain, est un film antiraciste et écologique, pas seulement pour les enfants. C’est une œuvre visuellement précise en termes de conception des personnages et de détails, dont la réalisation a pris deux ans et demi et a nécessité une équipe de plus de 150 personnes.

Le voyage du prince. Un film de Jean-François Laguionie, Xavier Picard

Genre : Animation

Durée : 77 minutes.

Production France, Luxembourg 2019.