Le 15 août 2021. Le Forum Humaniste Mondial – Asie a été officiellement lancé avec la participation de plus de 105 personnes, beaucoup représentant des organisations humanistes et d’autres ONG / groupes, partageant tous la même vision d’un monde humain, sans violence et discrimination, et travaillant dans leurs différents domaines à la réalisation de cette vision – humaniser la terre. Le Forum a connecté et mis en contact des participants venant d’Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Népal, du Sri Lanka, des Philippines, du Japon, d’Australie, et aussi d’Afrique, d’Europe, d’Amérique du Nord et du Sud.

Sudhir Gandhotra a joué le rôle de facilitateur afin que les participants puissent discuter, échanger, et s’inspirer les uns les autres pour poursuivre leurs actions et toucher davantage de personnes dans la région, afin d’aborder les problèmes cruciaux de violence et de discrimination auxquels tous sont confrontés dans leur vie personnelle et sociale.

Pour commencer le Forum, il a défini l’humaniste comme une personne ou toute personne qui croit en la non-violence et qui est contre la discrimination et les actions violentes. Il a cité Silo, le fondateur du Nouvel Humanisme et du Mouvement Humaniste :

« Donneur de mille noms, faiseur de sens, transformateur du monde… tes pères et les pères de tes pères se perpétuent en toi. Tu n’es pas un bolide qui tombe, mais une brillante flèche qui vole vers les cieux. Tu es le sens du monde et quand tu clarifies ton sens, tu illumines la terre. Lorsque tu perds ton sens, la terre s’obscurcit et l’abîme s’ouvre.

Je te dirai quel est le sens de ta vie ici : humaniser la terre. Qu’est-ce qu’humaniser la terre ? C’est dépasser la douleur et la souffrance, c’est apprendre sans limite, c’est aimer la réalité que tu construis.

Je ne peux te demander d’aller au-delà, mais il ne sera pas outrageant que j’affirme : ‘Aime la réalité que tu construis et pas même la mort n’arrêtera ton vol !’

Tu n’accompliras pas ta mission si tu ne mets pas tes forces à vaincre la douleur et la souffrance chez ceux qui t’entourent. Et si tu obtiens qu’à leur tour, ils entreprennent la tâche d’humaniser le monde, tu ouvriras leur destin vers une vie nouvelle ! »

Le discours d’ouverture prononcé par Antonio Carvallo a continué à donner le ton :

« Cher Dr. Mathai, cher M. Rajagopal, chère Mme Sudha Soni, cher Sudhir, cher Ajeet. Chers amis représentant les organisations du Mouvement Humaniste et le Message de Silo, chers amis qui nous accompagnent lors de cette occasion.

Je suis ravi de célébrer le lancement du Forum Humaniste Asiatique avec vous tous. Notre objectif est de communiquer au monde le message d’humanisation de Silo dans le but de construire une Nation Humaine Universelle. Quel meilleur jour qu’aujourd’hui, l’anniversaire de l’indépendance de l’Inde, si étroitement lié à la mémoire du Mahatma Gandhi et à son appel universel à la non-violence.

Le Forum aspire à envoyer un appel renouvelé et puissant pour surmonter la souffrance, appel capable de retentir de manière sincère et de guider chaque individu.

Ce message est un message de foi, de compassion, de gratitude, et de confiance en notre propre force intérieure, capable de nous guider dans les circonstances les plus difficiles. Un message qui nous persuade de traiter les autres comme nous aimerions être traités nous-mêmes.

Un message qui nous aide tous à nous connecter avec nous-mêmes, à accéder à ce qui est profond et sacré dans nos coeurs et nos esprits.

Durant les périodes de grande instabilité et de confusion, comme celle que nous vivons actuellement, où même la nature paraît imprévisible et menaçante, nous devons rester unis et trouver un soutien dans notre centre de gravité.

Nous croyons que le monde est en train de changer pour le mieux et que nous sommes à un tournant de notre civilisation, en cours de transformation en une nation humaine universelle. Il s’agit d’un phénomène nouveau et sans précédent; nous sommes confrontés à la nécessité d’un changement profond tant au niveau social qu’individuel. L’être humain doit être la valeur centrale de ce changement. Nous devons apprendre à éradiquer la violence de nos esprits et de nos sociétés, car les deux sont inextricablement liés. Cette tâche doit être entreprise dès maintenant par chacun d’entre nous.

Tel est, en résumé, le message que le Forum Humaniste devrait aspirer à transmettre partout et à tous. Parce qu’il est bon, parce qu’il est juste, et parce qu’il est urgent.

Pour que cela soit possible, nous devons travailler ensemble. »

Ensuite, une tapisserie de missions et de visions, d’actions et de campagnes reliées par le fil qui humanise, a commencé. Les participants ont entendu des Ghandiens parler de leurs programmes de paix et de non-violence, des ONG locales qui répondent aux différents besoins des communautés et des secteurs de la société pour lesquels elles travaillent, qu’il s’agit de musulmans ou de jeunes femmes qui ont besoin d’éducation, des marches à pied prévues dans toute l’Inde depuis le 21 septembre, Journée de la paix, jusqu’au 2 octobre, anniversaire de Gandhi, qui est la Journée internationale de la non-violence. Et plus encore…

Les représentants des cinq organismes du Mouvement Humaniste ont parlé de ce qu’ils font et de ce qu’ils défendent. La Communauté pour le Développement Humain travaille dans le domaine social en aidant à “élever le niveau de conscience”. Le Parti Humaniste se situe dans le domaine politique qui affecte énormément tout le monde, visant à redonner le vrai pouvoir au peuple et de ne pas dépendre des intérêts d’une poignée de personnes. L’organisme Convergence des Cultures défend la nécessité pour toutes les cultures de se coordonner, de coexister et d’apprendre les unes des autres, en reconnaissant et en respectant la diversité culturelle. Aspirant à l’absence de frontières, Monde sans Guerres et sans Violence, l’organisme qui a lancé la Marche Mondiale sur tous les continents en 2009 pour demander la fin des armes nucléaires et le désarmement, lance une autre Marche Mondiale. Elle étend maintenant son champ d’action depuis la guerre et les armements jusqu’à toutes les formes de violence et vise à enseigner aux jeunes, la prochaine génération, les principes de la paix. Le Centre Mondial d’Études Humanistes analyse les questions cruciales qui touchent le monde d’aujourd’hui et cherche des propositions et des solutions. Et comme tous les êtres humains ont une partie d’eux qui est spirituelle, les messagers inspirés par le livre Le Message de Silo, travaillent pour transmettre aux autres la paix qu’ils ont en eux.

Le lancement du forum a été animé et vivant, allant même au-delà du temps prévu car tout le monde a partagé et a commencé à se connecter les uns avec les autres. Après un appel pour renforcer la détermination à poursuivre la mission du Forum, les notes de clôture ont souligné que l’internet était et reste en capacité de créer et de forger des liens. Grâce à cela, il aide à connecter les personnes partageant les mêmes idées dans l’environnement du Forum Humaniste Mondial qui vient d’être officiellement lancé et l’aidera à aller de l’avant dans le futur envisagé. Le site web peut jouer un rôle important pour connecter les personnes à travers tous les pays, car les organisations et les individus peuvent rejoindre le Forum, informer, entrer en contact et collaborer avec d’autres : https://www.whfasia.org/

Tout le monde est reparti très inspiré pour étendre ce travail humaniste à d’autres pays d’Asie comme la Chine, le Vietnam, la Thaïlande et le Japon. Un participant, Pradeepan Madathil, a déclaré, “ C’est la voix de notre temps. L’unité des peuples non-violents à travers le monde entier, l’unité des volontaires, et la communauté mondiale qui attend une telle unité “.

Voici le lien pour la vidéo enregistrée lors de l’inauguration du Forum :

https://www.youtube.com/watch?v=3kQa-2oITco&t=5445s

 

Traduction Evelyn Tischer