C’est l’une des nombreuses initiatives qui étaient prévues à l’arrivée de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-violence dans la province du Verbano. Elles ont été annulées en mars 2020 en raison du confinement et viennent tout juste de se concrétiser plus d’un an plus tard.

Un Ginkgo biloba issu d’une graine qui a survécu à la bombe nucléaire lancée sur Hiroshima a été planté sur l’espace public qui se trouve derrière le collège Leonard de Vinci de Maccagno, sur les rives du Lac Majeur.

Il a été offert par Tiziana Volta de « Monde Sans Guerres et Sans Violence » et, après un court discours engagé en présence des professeurs et du maire de Maccagno Fabio Passera, il a été planté par des élèves de CE2 de ce collège, accompagnés par Gabriella Colli de GIM Terre di Lago.

Ein Ginko biloba - geboren aus einem Samen, der den Bombenangriff auf Hiroshima überlebt hat

Ein Ginko biloba - geboren aus einem Samen, der den Bombenangriff auf Hiroshima überlebt hat

Gabriella Colli a brièvement décrit cet événement horrible qui a détruit la ville de Hiroshima et la renaissance incroyable d’un grand nombre d’arbres qui ont trouvé dans le sol toute l’énergie nécessaire pour se consoler de cette adversité et grandir à nouveau après l’explosion de cette bombe.

Au Japon ils sont appelés Hibakujumoku et sont considérés comme des vétérans, comme des personnes qui renaissent, comme des amis à qui on rend hommage, que l’on doit saluer et embrasser. Offrir ce Ginkgo Biloba à cette école permet de se souvenir que même dans des circonstances dramatiques la vie recommence. C’est un message de paix et d’espoir qui résonne encore plus dans des temps aussi difficiles et incertains.

Ce Ginkgo biloba va nécessiter toute l’attention et le soin des enfants. Leur voyage dans la connaissance et l’expérience va se poursuivre à partir de septembre avec un projet de biodiversité lancé par GIM. Cette plante précieuse et ancienne va rester accessible à tous et va incarner le symbole fort de la renaissance.

 

Photos de Thomas Schmid

Traduction de l’allemand, Frédérique Drouet