A l’occasion du mois de mars, mois international de la femme, Pressenza publie une série d’interviews intitulée Femmes constructrices de futur, vers une culture de la non-violence [Cliquer sur le lien pour voir tous les interviews]. Dans cette interview, Marianella Kloka parle avec Alexia Tsouni de Grèce. Alexia est une militante dans le domaine du désarmement, du féminisme et de la non-violence. Elle est membre du comité de rédaction de l’association féministe « To Mov » [Le violet]. Elle est également présidente du Bureau Européen pour l’Objection de Conscience [EBCO].

Alexia décrit les domaines dans lesquels elle travaille bénévolement, les motivations qui l’ont engagée dans cette direction et elle propose des éléments tangibles et intangibles que nous devons puiser dans le passé et le présent mais aussi quels nouveaux éléments nous devons créer afin d’avancer vers un futur non-violent pour l’humanité.

La vidéo est en anglais, pour la voir (17′ 36″) avec les sous-titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas à droite de la fenêtre du lecteur vidéo). 2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement. 3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquez sur Français.

Contacts: tsounialexia@gmail.com

Facebook: alexia.tsouni