Un thème que nous devions aborder dans Femmes constructrices de futur, vers une culture de la non-violence [Cliquer sur le lien pour voir tous les interviews] c’était la demande d’un revenu de base pour toute la population. Pour cela, nous avons parlé avec Mayte Quintanilla, humaniste et présidente de ‘Humanistes pour le Revenu de Base Universel‘.

Ces dernières années, notamment depuis l’arrivée de la pandémie de Covid-19 dans notre vie, le mouvement visant à assurer la subsistance de toute l’humanité a pris une ampleur considérable. Et ce, à travers la revendication d’un revenu de base universel et inconditionnel.

En ce moment, une Initiative Citoyenne Européenne ICE est en cours de développement pour la demande d’un revenu de base inconditionnel pour tous les citoyens de l’Union européenne. « Il s’agit d’un mécanisme qui existe dans l’Union pour demander la mise en œuvre d’un projet. Pour ce faire, il est nécessaire de recueillir un total d’un million de signatures provenant d’au moins 7 pays, en fonction de la population de chaque pays. Si elles sont obtenues, alors la Commission européenne et le Parlement doivent écouter la proposition et se prononcer et, si elle est positive, ils doivent expliquer ce qu’ils vont faire pour que la proposition devienne une réalité« .

Afin de signer cette initiative, vous pouvez le faire via ce code QR :

Ou en cliquant sur ce LIEN

Et à propos du futur auquel on aspire, Mayte propose un remodelage social et économique : « Nous devrions quantifier les ressources dont nous disposons et assurer leur gestion efficace. Que l’ensemble de la population ait un accès libre à ce dont chacun a besoin en fonction de ses besoins fondamentaux […] Et toute la technologie et les connaissances pour pouvoir le faire existent. Ce changement social doit s’accompagner de nouvelles valeurs, pour créer un nouvel être humain, dans lequel la compassion consiste à se sentir comme faisant partie de l’autre et l’autre comme faisant partie de vous ».

« Si nous éliminons ce grand mensonge qu’est ‘le registre de la rareté’ dans l’environnement, conclut Quintanilla, c’est-à-dire, qu’il n’y a pas assez pour tout le monde, et qu’il faut donc accumuler, économiser et devenir égoïste vis-à-vis des autres pour survivre, si nous éliminons ce registre de la rareté dans l’environnement, que se passera-t-il à l’intérieur des gens ? Je pense que nous allons faire un saut évolutif et que nous nous retrouverons face à une réalité totalement différente ».

Voici l’interview, profitez-en !

Pour voir la vidéo (17′ 12′′) avec les sous-titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas à droite de la fenêtre du lecteur vidéo). 2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement. 3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquez sur Français.