Pour un Parlement citoyen mondial moral

01.12.2020 - Buenos Aires, Argentine - Redacción Mar del Plata

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Portugais

Pour un Parlement citoyen mondial moral

Par Alain Caillé (Les convivialistes)

L’humanité est confrontée à un nombre croissant de problèmes – sanitaires, environnementaux, économiques, sociaux, moraux, etc. – qu’elle a de plus en plus de mal à analyser et à résoudre. Les raisons de cette impuissance sont multiples, mais il est possible d’en isoler deux principales :

La première est la rivalité, toujours plus forte aujourd’hui, entre Etats, cultures, religions, etc.

La seconde, étroitement liée à la première, est qu’il n’existe aucune instance morale suffisamment légitime pour émettre un diagnostic partageable et proposer des solutions plausibles à l’échelle de la planète. L’ONU représente des Etats et ne peut, au mieux, qu’organiser des arbitrages entre leurs intérêts. Et cela est vrai également de tous les organismes internationaux qui en dépendent tels que l’UNESCO ou l’OMS, etc., comme de toutes les grandes rencontres internationales entres chefs d’Etat (G7, G20, etc.). Le GIEC en est indépendant, et influent, mais il n’est pas en mesure de proposer les mutations économiques, sociales et politiques qu’impliquent ses diagnostics sur le climat. Le Forum de Davos réunit les plus puissants et les plus riches de ce monde, mais il ne représente qu’eux et ne vise qu’à garantir leur prééminence.

Il est donc impératif et urgent de faire naître une instance morale suffisamment légitime pour parler au nom et du point de vue de l’humanité dans son ensemble. C’est dans cet esprit que le regroupement de réseaux de réseaux internationaux, Multiconvergence, pourrait décider de lancer un processus de création d’un Parlement citoyen mondial. Multiconvergence, présent sur tous les continents, réunit déjà une vingtaine de réseaux de réseaux internationaux (qui mobilisent des millions et des millions de personnes). Et bien plus qui pourront les rejoindre très prochainement. C’est peu de choses par rapport aux près de 8 milliards de Terriens, mais c’est déjà significatif et suffisant pour commencer. Car il faut bien commencer. Il y a urgence.

Comment constituer une tel Parlement ?

Les principes suivants ont été retenus :

  • Il faut qu’y participent : 1. Des personnalités intellectuelles, savants, philosophes, écrivains renommés, etc. 2. Des personnalités religieuses ou assimilées 3. Des citoyens du monde du plus grand nombre de pays possible, membres des réseaux civiques appartenant à Multiconvergencia, désignés ou choisis par à un tirage au sort organisé par eux.
  • Ce parlement sera bicaméral. Il sera composé : 1°) d’un Conseil des sages, comprenant 5/12 de personnalités intellectuelles ; 2/12 de personnalités religieuses ; 5/12 de citoyens du monde. Il comprendra au maximum 120 membres. 2°) d’une Assemblée des citoyens du monde, de 480 personnes au maximum comprenant outre les membres du conseil jusqu’à 360 personnes proposées par les réseaux constitutifs de Multiconvergencia.
  • Pour le Conseil des Sages, chacun des réseaux constitutifs fait des propositions, certains plutôt pour les citoyens du monde, d’autres pour les personnalités religieuses ou intellectuelles. Il faudrait au début ne pas dépasser 60 membres en tout pour laisser de la place aux futurs réseaux qui rejoindront Multiconvergencia. Chaque réseau aura à cœur de respecter le plus possible la parité Hommes/Femmes et l’équilibre des pays et continents.
  • Pour l’Assemblée des citoyens du monde il faudra dans un premier temps désigner 240 personnes (soit 120 en plus des membres du Conseil des sages¹), pas plus, là encore, pour laisser de la place aux futurs entrants. Chacun des réseaux actuels (20) aura le droit de désigner 6 personnes (dont 3 si possible par tirage au sort) en veillant à respecter non seulement le plus possible la parité Hommes/Femmes et l’équilibre des pays et continents mais aussi l’équilibre entre professions ou conditions sociales (paysans, ouvriers et salariés, chômeurs ou sans-abri, fonctionnaires, artistes, entrepreneurs, etc.)².
  • Les réunions se tiendront par vidéoconférence.
  • Les langues de travail actuelles sont l’anglais, l’espagnol, le français et le portugais (Brésil). Il y aura des traducteurs en chacune de ces langues.

Objet, forces et faiblesses du parlement citoyen mondial

Sur quoi un tel parlement travaillerait-il ? Quel type de décisions prendrait-il ?

Il travaillera sur tout sujet choisi par lui. L’assemblée comme le Conseil des sages s’auto-saisissent séparément. Dans chacun de ces instances les décisions sont prises à la majorité simple. Mais pour être définitivement avalisées, elles doivent être avalisées par l’autre instance.

Les décisions sont rendues sous la forme d’une proposition la plus courte mais aussi la plus concrète possible³.

Elles ne peuvent avoir, évidemment aucune force exécutoire. La faiblesse de Multiconvergence vient de ce qu’il ne dispose d’aucun moyen financier, médiatique (et encore moins policier, militaire ou mafieux). Mais c’est également sa force. Nul ne peut le soupçonner ou l’accuser de travailler pour le compte de telle ou telle puissance. Il n’est animé que par le souci du bien commun de l’humanité. Son seul but est de contribuer au basculement de l’opinion publique mondiale en lui faisant prendre conscience que nous ne sommes pas condamnés à l’impuissance. Pour cela tous les réseaux de Multiconvergence s’engagent à faire connaître l’existence et les décisions du Parlement citoyen mondial moral non seulement à leurs propres membres mais à l’opinion publique de tous les pays dans lesquels ils sont implantés.

———————–

¹ Ou leurs remplaçants.
² Les différents réseaux constitutifs ne sont pas tous également bien placés pour procéder à ces divers choix, et peuvent donc céder ou échanger leurs « droits de choisir » avec d’autres. Par exemple, par hypothèse les convivialistes sont bien placés pour recruter des personnalités intellectuelles, beaucoup moins pour les personnalités religieuse et assimilées, et n’ont aucune compétence particulière pour recruter des citoyens du monde. Ils peuvent donc céder leurs « droits de choisir » les personnalités religieuses et assimilées (2 personnes pour le Conseil) et les citoyens du monde (5 personnes pour le conseil), ce qui leur donnerait en échange, si accord, le droit de choisir jusqu’à 12 personnalités intellectuelles. Voire plus si les autres réseaux ne peuvent pas atteindre leur quota sur ce secteur.
³ Ce qui n’empêche pas de rendre accessible sur le site de Multiconvergence le détail des discussions ayant conduit à la décision)

 


Première réunion, le samedi 5 décembre 2020, 18 h 30-21 H (Paris time)

À l’initiative de l’Association convivialiste internationale une première visioconférence zoom est organisée le samedi 5 décembre, pour examiner la désirabilité et la faisabilité de ce projet. La langue principale sera le français, mais il y aura des traductions en anglais, espagnol et portugais (Brésil). Pour éviter les hackers, le lien de cette réunion sera communiqué au dernier moment au sein de chacun des réseaux participants.

Ordre du jour :

  1. Premier temps (une demi-heure) : Rapide présentation et rappel de chacun des réseaux.
  2. Deuxième temps (une heure) : discussion du projet de Parlement citoyen mondial par groupe de langues.
  3. Troisième temps (une demi-heure) : Rapports sur ce qui s‘est dit dans chaque groupe.
  4. Quatrième temps : Discussion générale et conclusion

 

Demandez le lien pour participer à la réunion avec les personnes de votre réseau ou regardez simplement l’événement grâce au lien ci-dessous.

https://www.facebook.com/pressenzafrancophone


Les réseaux déjà présents dans Multiconvergence :
Agora des Habitants de la Terre (AHT) | Articulation pour une économie par François et Claire (ABEFC) | Charte de la Terre (CT) | Dialogues en Humanité (DeH) | Forum social mondial sur les économies en transformation (FSMET)| Initiative des religions unies (URI) | Internationale Convivialiste (IC) | Mouvement Humaniste | Réseau mondial d’écovillages/Global Ecovillage Network (GEN) | Via Campesina | Viral Open Space (VOS)

À confirmer : Centre d’autogestion de la zone latine de solidarité (CASAL) | Réseau intercontinental pour la promotion de l’économie sociale et solidaire (RIPESS)

 

Pour accéder à d’autres articles publiés sur ce même sujet, cliquez ici.

Catégories: Diversité, Humanisme et Spiritualité, International, Opinion, Relations internationales
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.