Chili : une année de lutte pour la dignité

18.10.2020 - Santiago du Chili - Redacción Chile

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien, Allemand

Chili : une année de lutte pour la dignité
(Crédit image : Domenico Musella)

Il est 18h30 et la Plaza Dignidad déborde de monde, comme s’il n’y avait jamais eu de pandémie de coronavirus (bien que beaucoup portent leur masque), sans distance physique car c’est évidemment impossible. C’est une véritable marée humaine, qui remplit l’espace central de la capitale chilienne mais aussi ses avenues environnantes, traverse les trois parcs qui y convergent, l’Alameda et aussi les deux rives du fleuve Mapocho.

 

Voici la vidéo de notre journaliste Claudia Aranda alors que les gens venaient d’arriver, il y a quelques heures, et que l’on ne savait pas encore très bien ce que le rassemblement allait célébrer – un an après le début du réveil social chilien – la réunion entre les gens, la nouvelle vitalité que prend la manifestation collective, l’impulsion qui – de la base sociale – prend à nouveau son envol pour la revendication de la dignité.

Pour voir la vidéo ( 2′ 03’′ ) avec les sous-titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas à droite de la fenêtre du lecteur vidéo).   2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement.    3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquez sur Français.

 

Cette deuxième vidéo, également réalisée par Claudia Aranda, montre spécifiquement le pont de Pio Nono aujourd’hui. Le même pont d’où un carabinier a jeté un garçon de 16 ans dans la rivière il y a quelques semaines seulement, et qui a été sauvé grâce au courage d’autres manifestants. Sur les rampes de ce pont ont été installées aujourd’hui les « animitas », petites urnes rappelant à chacun les décès résultant des affrontements avec les Forces Spéciales durant cette année de manifestations. Chacun, chacune, a ses données et son image. Une mémoire qui demande justice pour eux.

Pour voir la vidéo ( 4′ ) avec les sous-titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas à droite de la fenêtre du lecteur vidéo).   2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement.    3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquez sur Français.

 

Cette troisième vidéo d’aujourd’hui nous permet d’entrer dans l’ambiance de la manifestation. En suivant Claudia Aranda, nous allons au milieu des gens qui manifestent, de leurs symboles, affiches, revendications, chansons et cris, cherchant à comprendre ce qui émeut ce peuple qui s’est réuni si massivement aujourd’hui, un an après le début des protestations, commémorant un an depuis leur réveil.

Pour voir la vidéo ( 4′ 19’′ ) avec les sous-titres en français : 1. Cliquez sur l’icône Sous-titres (rectangle blanc en bas à droite de la fenêtre du lecteur vidéo).   2. Cliquez sur l’icône Paramètres (roue dentée en bas à droite), puis cliquez successivement sur Sous-titres, puis sur Traduire automatiquement.    3. Dans la fenêtre qui s’ouvre, faites défiler la liste des langues et cliquez sur Français.

Catégories: Amérique du Sud, Droits humains, Video
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.

maltepe escort