50ème ratification du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires

25.10.2020 - Pressenza New York

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Italien

50ème ratification du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires
Logo des Nations Unies sur une porte vitrée du bâtiment de l'Assemblée au siège des Nations Unies à New York

Lettre ouverte des Maires pour la Paix

Les Maires pour la Paix se réjouissent de tout cœur de l’occasion historique que représente le fait que le nombre d’États ayant ratifié le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN) ait atteint cinquante, assurant ainsi son entrée en vigueur dans quatre-vingt-dix jours. Nous nous réjouissons en ce moment du fond du cœur avec nos villes membres, leurs citoyens, nos ONG partenaires pour la paix et, surtout, avec les hibakusha, qui aspirent plus que quiconque à un monde sans armes nucléaires. Chacun d’entre eux a vécu l’expérience de la douleur indescriptible de la dévastation humanitaire causée par les bombardements atomiques, et poursuit pourtant ses efforts en se fondant sur sa conviction inébranlable que « personne d’autre ne devrait souffrir comme nous l’avons fait ». Nous ne devons surtout jamais oublier le fait historique que leurs voix ont fait avancer la société internationale et ont conduit à la conclusion du traité.

Dans l’espoir de construire un monde libéré des armes nucléaires tant que les hibakusha sont encore en vie, en 2003 les Maires pour la Paix ont développé la « Vision 2020 ». Depuis lors, nous travaillons à l’abolition des armes nucléaires et à la mise en place de mesures juridiques pour les interdire.

Lors de la première session des négociations aux Nations Unies sur le TIAN en 2017, nous avons fait des propositions substantielles pour parvenir à une interdiction légale effective des armes nucléaires. Après l’adoption du traité, nous avons envoyé aux Nations Unies et aux gouvernements nationaux une « Résolution spéciale demandant l’entrée en vigueur rapide du traité interdisant les armes nucléaires », et avons prononcé des discours lors des sessions du Comité préparatoire de la Conférence de révision du TNP. Par ces actes et d’autres encore, nous avons activement cherché à mieux comprendre la réalité des bombardements atomiques et le désir de paix des hibakusha. En outre, nous avons instamment demandé la finalisation de ce traité, qui est conforme aux obligations imposées à tous les États signataires du TNP de négocier de bonne foi pour le désarmement nucléaire. Dans nos villes membres du monde entier, nous avons incité les citoyens à s’engager dans des activités en faveur de la paix, comme la réalisation de campagnes de pétition appelant tous les États à adhérer au traité le plus rapidement possible. Nous pensons que ces activités et les contributions concrètes ont réussi à encourager et à accroître le soutien du public international en faveur de l’abolition des armes nucléaires et ont conduit à l’adoption du TIAN, et maintenant, à sa cinquantième ratification.

Cependant, alors qu’il existe encore de nombreuses armes nucléaires sur cette planète, le désarmement nucléaire est aujourd’hui à l’arrêt. C’est également un fait que l’entrée en vigueur du TIAN ne nous amènera pas l’élimination totale et immédiate des armes nucléaires. Les États dotés d’armes nucléaires avec leurs alliés sous leur parapluie nucléaire continuent à s’opposer au traité. Nos prochains défis consistent à faire du traité un instrument juridiquement contraignant global et pleinement efficace, comprenant des mesures de vérification ainsi que des mesures fortes visant à garantir la sécurité des personnes et des biens. Les États dotés d’armes nucléaires et leurs alliés sous l’égide du nucléaire continuent de s’opposer au traité. Nos prochains défis consistent à faire du traité un instrument juridiquement contraignant complet et pleinement efficace, comprenant des mesures de vérification et d’autres mesures fortes pour amener à la confiance. À cette fin, nous invitons instamment les États dotés d’armes nucléaires et leurs alliés à participer aux discussions en vue de la mise en œuvre effective du traité et de son développement, et à assister aux réunions des États parties en tant qu’observateurs. Dorénavant, des initiatives favorisant une plus large participation au traité doivent être mises en œuvre pour obtenir son adhésion universelle et accélérer l’abolition des armes nucléaires.

Les Maires pour la Paix travailleront donc à l’expansion de notre réseau, actuellement composé de près de 8 000 villes membres dans 164 pays et régions. Forts de cette solidarité, nous sommes déterminés à continuer à nous renforcer pour faire comprendre au grand public du monde entier que les armes nucléaires sont un mal absolu qui ne devrait pas exister, et que ce traité établit une norme internationale sans ambiguïté pour l’abolition des armes nucléaires. Nous devons cultiver la conscience de la paix dans la société civile en promouvant une « culture de la paix », dans laquelle chaque citoyen pense et agit pour la paix dans sa vie quotidienne. Ces actions créeront une véritable dynamique en faveur de la paix et contribueront, en retour, à créer un environnement dans lequel les décideurs politiques pourront prendre des initiatives décisives en faveur de changements politiques visant à instaurer un monde sans armes nucléaires. Continuons à avancer résolument vers notre objectif.

25 octobre 2020, Maires pour la paix

Maires pour la paix
Président   Maire d’Hiroshima, Japon
Vice Président Maire de Nagasaki, Japon
Vice Président Maire d’Hanovre, Allemagne
Vice Président Maire de Volgograd, Russie
Vice Président Maire de Malakoff, France
Vice Président Maire de Muntinlupa, Philippines
Vice Président Maire de Manchester, Royaume-Uni
Vice Président Maire d’Ypres, Belgique
Vice Président Maire de Biograd na Moru, Croatie
Vice Président Maire de Granollers, Espagne
Vice Président Maire de Mexico, Mexique
Vice Président Maire Des Moines, Etats-Unis
Membre du bureau Gouverneur de Bangkok, Thailande
Membre du bureau Maire de Fremantle, Australie
Membre du bureau Maire de Sarajevo, Bosnie Herzegovine
Membre du bureau Maire de Semey, Kazakhstan
Membre du bureau Maire de Cochin, Inde
Membre du bureau Maire de Montreal, Canada
Membre du bureau Maire de Wellington, Nouvelle-Zélande
Membre du bureau Maire de Santos, Brésil
Membre du bureau Maire de Cartago, Costa Rica
Membre du bureau Maire de Teheran, Iran
Membre du bureau Maire de Grigny, France
Membre du bureau Maire de Cervia, Italie

 

Traduit de l’anglais par Pressenza rédaction francophone

Catégories: Communiqués de Presse, Paix et Désarmement, Relations internationales
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.

maltepe escort