Création du « Campus humaniste » : Recherche et enseignement pour l’humanisation de la santé personnelle et collective

19.09.2020 - Buenos Aires, Argentine - REHUNO - Red Humanista de Noticias en Salud

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Grec

Création du « Campus humaniste » : Recherche et enseignement pour l’humanisation de la santé personnelle et collective

Campus Humaniste est formé par un groupe de professionnels de différents domaines. Il a été créé dans le but de fournir des outils issus de la formation, de l’enseignement et de la recherche qui collaborent aux processus d’humanisation des soins de santé, au niveau individuel et collectif.

Les professionnels de la santé ont tendance à effectuer leurs tâches quotidiennes dans des espaces où une forte densité émotionnelle et, dans de nombreux cas, la douleur associée à la perte de la santé ou à la maladie sont généralement l’une des principales caractéristiques. On constate que les ressources et les compétences pour faire face à cette exposition sont à peine abordées en formation et dans les espaces institutionnels dans lesquels ils exercent leurs tâches. D’autre part, il manque une compréhension de l’importance de l’auto-soin, à cause de croyances basées sur l’abnégation qui remettent à plus tard les besoins de chacun.

En outre, le fait que les outils de communication essentiels ne soient pas non plus fournis dans les cours pré et postuniversitaires ne permet pas au professionnel de la santé de développer tout son potentiel dans sa relation à son environnement (patients, membres de la famille, le reste de l’équipe et lui-même).

La formation des professionnels tend à être dispensée – à quelques exceptions près – à partir du paradigme biomédical, et avec une vision essentiellement mécaniste qui n’attribue la maladie qu’à des altérations biologiques. Les aspects subjectifs du processus de maladie ne sont pas pris en compte dans la dimension qui est nécessaire. Lorsque la formation universitaire fait preuve d’une ouverture (peut-être croissante du point de vue universitaire dans certains des programmes d’études qui intègrent des programmes de « médecine centrée sur la personne »), la pratique rend cependant sa mise en œuvre effective difficile, voire impossible.

Ainsi, non seulement le monde intérieur des personnes qui reçoivent les soins est refusé ou ignoré, mais aussi celui des professionnels de la santé eux-mêmes.

Le manque d’auto-soin ajouté à l’absence d’espaces institutionnels qui auraient pour priorité « le soin de celui qui soigne » pourrait être l’une des causes pour lesquelles plus de 50% des professionnels de la santé sont « épuisés », avec des symptômes graves de dépression, d’insatisfaction au travail, de sensation d’oppression, de malaise généralisé.

De ce point de vue, il est donc nécessaire de :

1) Reconnaître la nécessité de travailler sur notre intériorité. Si nous n’arrivons pas à assurer la cohérence dans notre propre vie entre la pensée, l’émotion et l’action, il en résultera une inévitable contradiction interne et une usure physique et émotionnelle.

2) Supposer que pour que les soins humanisés soient mis en œuvre de manière systématique et durable dans le temps, des politiques institutionnelles sont nécessaires pour les soutenir et les promouvoir.

3) La formation dans ce domaine devrait être entreprise par les responsables des institutions, qui devraient à leur tour reconnaître son importance et le bénéfice indéniable que sa mise en œuvre implique.

La recherche scientifique prouve aujourd’hui que les professionnels plus « humanisés » sont plus efficaces dans le traitement de leurs patients, même d’un point de vue technique ou scientifique.

Objectifs du Campus humaniste :

  • Générer la recherche et l’enseignement. Promouvoir, diffuser et mettre en œuvre des soins de santé humanisés à tous les niveaux de soins, grâce à un langage clair et compréhensible.
  • Collaborer à l’élaboration de politiques institutionnelles pour l’humanisation des soins de santé.
  • Collaborer à la formation de premier et de second cycle des professionnels de la santé de différents domaines.
  • Enseigner aux professionnels de la santé des outils et des stratégies d’auto-soin, en soulignant leur importance pour le bien-être personnel et l’impact sur les soins des autres.
  • Collaborer à l’élaboration de politiques institutionnelles pour l’humanisation des soins de santé dans tous les domaines et à tous les niveaux de soins.
  • Générer dans les équipes de travail des espaces exclusivement destinés à la réflexion personnelle et collective.

Humaniser les différents aspects de la vie est une nécessité du moment présent, et c’est aussi un projet qui donne un sens à l’existence humaine.

 

Références et contact :

e-mail campushumanistaargentina@gmail.com

web : https://www.facebook.com/Campus-Humanista-100200708502074

 

Traduction de l’espagnol, Claudie Baudoin

Catégories: Communiqués de Presse, International, Santé
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.