Retour à la normalité ? 6. Andreas Formiconi de Lacanet

19.06.2020 - Olivier Turquet

Cet article est aussi disponible en: Italien

Retour à la normalité ? 6. Andreas Formiconi de Lacanet
(Crédit image : Lacanet)

Après les réponses de Riccardo Noury, Laura Quagliolo et Giovanna Procacci, Giovanna Pagani et Guido Viale, nous parlons maintenant avec Andreas Formiconi, professeur d’université, fondateur du réseau Lacanet et de l’« école » pour l’intégration des immigrés dont Pressenza a déjà parlé plusieurs fois. Andreas Formiconi est aussi auteur pour Pressenza.

Maintenant que nous sortons de l’urgence Covid-19, beaucoup de gens disent : « Nous ne voulons pas revenir à la normalité parce que la normalité était le problème ».

Cela peut donc être une grande opportunité de changement. Selon vous, quel est le besoin le plus urgent de changement en ce moment et qu’êtes-vous prêt à faire dans cette direction ?

Changez l’école. Tout d’abord. En ce qui me concerne, il s’agissait de la première urgence avant même la pandémie. La condition sine qua non pour la survie de l’humanité réside dans un système éducatif capable d’éduquer des citoyens réfléchis, conscients de leur rôle dans la communauté, émotionnellement intelligents, avant même qu’ils ne soient compétents. Mais les écoles et les universités vont ailleurs, vers une société d’individus éduqués dans des secteurs disjoints et non communicants. Le système forme des solistes qui passeront leur vie à jouer de la musique d’ensemble. Le système les forme à résoudre des problèmes avec une seule solution pour une vie qui sera parsemée de problèmes avec des solutions multiples, ou complètement sans solutions. Il forme des consommateurs qui seront consommés en masse. Ignorant la complexité, les citoyens confondent « leur secteur » avec le centre du monde, et se trouvent en proie facile à des récits simplifiés, avec des conséquences sociales et politiques désastreuses. Morin l’appelle l’école du deuil, autoreproductible, inerte, modifiable seulement par de petites perturbations successives.

Ici, le confinement a peut-être représenté une perturbation, même pas trop petite. De la nourriture pour les innovateurs. Une occasion à ne pas manquer, même si l’on est conscient de la résilience du système face à la nouveauté. Que suis-je prêt à faire ? Essayez de rassembler des pièces, jusqu’alors impossibles à assembler, pour résoudre des problèmes critiques qui nuisent à tout le monde : agissez immédiatement et avec énergie. Ensuite, lorsque nous serons de nouveau au maximum de nos capacités, nous verrons ce que nous pouvons faire digérer au système.

Que faudrait-il pour soutenir ce changement, au niveau personnel et social ?

Sur le plan personnel : n’ayez pas peur, soyez prêt à travailler dur. Carpe diem. Je me reposerai plus tard. Sur le plan social : activer des connexions improbables entre des corps disjoints.

C’est ainsi que nous résolvons la situation impossible dans laquelle plusieurs centaines de nos élèves de l’enseignement primaire (futurs enseignants et professeurs) ont vu leur parcours de stage bloqué à cause du confinement : vous devrez sauter le semestre, vous n’avez pas eu de chance, nous sommes désolés. Pour tenter de sortir de cette impasse, nous avons inventé un stage en ligne [1] qui met les étudiants en contact direct avec les meilleurs enseignants en Italie pour apprendre, approfondir et discuter des pratiques mises en œuvre avec succès dans leurs écoles respectives. Nous avons réussi à récupérer plus de deux cents étudiants, dont une quarantaine devront obtenir leur diplôme lors de la prochaine session en juin. Pour réussir cette manœuvre acrobatique, jouée pour la première fois et sans réseau, il a fallu la concurrence de toutes les parties : la direction de l’université, les enseignants du secteur et, surtout, les représentants et les organisations d’étudiants. Des étudiants protagonistes animés par la passion et la compétence [2], pas seulement des marchandises du système universitaire. Serons-nous en mesure de reproduire le modèle ? Nous ne pouvons pas le savoir, mais une voie a été tracée.

[1] https://sites.google.com/unifi.it/tirociniocoronavirus/home-page

Catégories: Education, Europe, Interviews
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

 

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.