Madrid. Manifestation devant l’ambassade des États-Unis à la mémoire de George Floyd

09.06.2020 - Madrid, Espagne - Clara Gómez-Plácito Elósegui

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Madrid. Manifestation devant l’ambassade des États-Unis à la mémoire de George Floyd
(Crédit image : Clara Gómez-Plácito)

Des milliers de personnes se sont mobilisées à Madrid en solidarité avec les protestations contre le meurtre de George Floyd par un policier états-unien. Le racisme et la brutalité policière ont été le déclencheur de la vague de protestations qui s’est répandue dans le monde entier.

Plusieurs villes se sont jointes à l’appel organisé le dimanche 7 juin par la Communauté d’Afrique noire et d’ascendance africaine en Espagne (CNAAE). À 11 heures du matin, la manifestation a commencé devant l’ambassade étasunienne à Madrid. L’arrivée spectaculaire du Syndicat des Vendeurs de rue a été accueillie par les applaudissements de la foule.

« Pour tout cela, nous ne pouvons manquer de faire le lien entre le meurtre raciste de George Floyd et les milliers de morts de nos sœurs et frères en Méditerranée, avec plus de 15 personnes noires tuées à Tarajal (Ceuta), avec les morts de Samba Martine, Lucrecia Pérez, Mame Mbaye, avec les meurtres à Bilbao de la Colombienne Yenny Sofía Rebollo le 25 mai et de la Nigérienne Maureen Ada Otuya le 2 juin 2013 aux mains du faux moine Shaolin Juan Carlos Aguilar ; avec le Sénégalais Elhadji Ndiaye, assassiné par la police le 25 octobre 2016 à Pampelune, avec la brutalité policière exercée par l’Ertzaintza (N.d.T. police de la Communauté autonome basque espagnole) pendant la pandémie contre un jeune homme racialisé et handicapé mental et sa mère migrante, une femme qui a ensuite été cruellement agressée par sept policiers ». (Extrait du communiqué de la CNAAE).

Au cours de la marche pacifique, des slogans tels que « voici les antiracistes », « le sauvetage des immigrants n’est pas une option, c’est une obligation », « aucun être humain n’est illégal », « des papiers pour tous ou tous sans papiers » entre autres ont été entendus. Finalement, la marche s’est terminée à la Puerta del Sol vers 14 heures.

 

Photos de Clara Gómez-Plácito

 

Catégories: Droits humains, Europe, Opinion, Reportages photo
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.