Montréal. L’accessibilité aux services municipaux est un droit qui s’applique à tous

11.03.2020 - Montréal, Québec - Rédaction Montréal

Montréal. L’accessibilité aux services municipaux est un droit qui s’applique à tous
(Crédit image : Commons creatives)
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, procède aujourd’hui au lancement du Chantier en accessibilité universelle, en présence de la responsable de l’inclusion sociale, des sports et loisirs, de la condition féminine, de l’itinérance et de la jeunesse au comité exécutif, Nathalie Goulet, ainsi que d’une centaine de partenaires du milieu et d’experts en accessibilité universelle.

La tenue de consultations publiques au cours des deux dernières années a mis en lumière des enjeux en matière d’accessibilité universelle et leurs conséquences sur l’exercice des droits et la participation sociale des citoyennes et des citoyens. En vue d’améliorer ses pratiques en accessibilité universelle, la Ville de Montréal propose un chantier qui s’échelonnera de 2020 à 2024, en collaboration avec les 19 arrondissements, ses services centraux ainsi que des organismes et des experts en la matière.
Plus spécifiquement, la Ville souhaite, d’ici 2024:
  • se doter d’un positionnement stratégique en accessibilité universelle pour rehausser les standards et les cibles à atteindre dans toutes ses pratiques;
  • développer un contexte général qui permet la prise en compte de l’accessibilité;
  • développer un ensemble de mesures pour faire valoir les connaissances acquises;
  • offrir des occasions concrètes pour améliorer l’accessibilité, et mesurer ses avancées;

« Pour faire de Montréal un chef de file en matière d’accessibilité universelle, l’apport de nos partenaires et experts est essentiel dans l’analyse de nos pratiques. Cela nous permettra d’améliorer l’accès aux droits et la participation sociale des personnes handicapées ou vivant avec des limitations fonctionnelles. L’intégration de l’accessibilité universelle au sein de l’administration municipale, notamment au sein de nos programmes et services municipaux, doit être plus transversale et performante », explique la mairesse Valérie Plante.

« L’accessibilité aux services municipaux est un droit qui s’applique à tout le monde. Toute personne peut vivre, à un moment de sa vie, un enjeu d’accessibilité susceptible de freiner son autonomie. La Ville de Montréal a le devoir de rendre accessibles ses installations et services. L’accessibilité universelle est un objectif incontournable pour rendre notre ville réellement inclusive », ajoute Nathalie Goulet.

« Par son initiative, la Ville de Montréal démontre son engagement et sa détermination à faire de la métropole un lieu exempt d’obstacles pour toutes les personnes handicapées, peu importe leurs incapacités. L’accessibilité universelle doit être une visée de tous les instants. Elle nécessite une coordination de l’ensemble des acteurs concernés pour rendre pleinement accessibles les infrastructures et les bâtiments ainsi que pour adapter les services à toute la population. L’Office des personnes handicapées du Québec salue à cet égard la concertation initiée par la Ville pour y parvenir et les actions concrètes qui en découleront pour les quatre prochaines années », souligne Martin Trépanier, président du conseil d’administration de l’Office des personnes handicapées du Québec.

« Nous saluons l’initiative de la Ville de Montréal de faire appel à des organismes qui, comme le nôtre, possèdent des décennies d’expérience en matière d’accessibilité universelle. C’est en nous mettant tous ensemble que nous pourrons véritablement propulser l’accessibilité universelle vers l’avant », déclare Marie Turcotte, directrice générale d’Ex aequo, une organisation qui défend les droits des personnes ayant une déficience motrice.

Depuis 2002, la Ville de Montréal porte une attention particulière à l’accessibilité universelle. Dans son Plan d’action en développement social 2019-2020, elle a présenté une série d’actions structurantes en accessibilité universelle. D’autres actions municipales en accessibilité universelle ont également été regroupées dans le document Interventions municipales en accessibilité universelle 2019-2020. 

Loi canadienne sur l’accessibilité

Il y a exactement dix ans le 11 mars le Canada adoptait la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

« Il y a exactement dix ans aujourd’hui, le Canada franchissait une étape importante de son parcours en vue de devenir un pays plus accessible et inclusif en ratifiant la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. La Convention est un instrument international de défense des droits de la personne qui exige que les États parties conviennent de promouvoir, de protéger et d’assurer les droits des personnes en situation de handicap. Nous avons élaboré, et nous nous apprêtons à mettre en application, la Loi canadienne sur l’accessibilité, qui est la première loi nationale sur l’accessibilité au Canada, a déclaré Carla Qualtrough la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes handicapées, du Canada.

Catégories: Amérique du Nord, Communiqués de Presse, Droits humains
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

 

Le début de la fin des armes nucléaires

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.