Maintenant que 36 États ont ratifié le traité d’interdiction sur les armes nucléaires, il n’en reste plus que 14 à le ratifier pour son entrée en vigueur !

La ratification de la Namibie est un modèle de ce qui peut être réalisé même pendant cette difficile crise sanitaire. En suivant le désir de la Namibie, de ratifier le traité le jour de l’anniversaire de son indépendance (samedi dernier le 23 mars), le Bureau des affaires juridiques de Nations Unies a contribué à mettre en place un processus permettant aux États de déposer leurs instruments de ratification tout en respectant les nouvelles règles relatives à la distance à respecter entre les personnes.

Comme la pratique habituelle consiste en une cérémonie de dépôt en personne, ce qui n’est pas conseillé pour le moment, une petite « cérémonie », via vidéo, a été organisée pour montrer qu’une ratification peut être obtenue même à l’ère des coronavirus.