Femmes 3 : Le monde doit 10,8 milliards de dollars aux femmes

17.03.2020 - Sao Paulo, Brèsil - REHUNO - Red Humanista de Noticias en Salud

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien, Portugais

Femmes 3 : Le monde doit 10,8 milliards de dollars aux femmes
(Crédit image : Pixabay)

Avez-vous dans votre famille une femme qui a renoncé à des projets personnels tout au long de sa vie, ou pendant une partie de celle-ci, pour s’occuper des enfants, des petits-enfants, de parents malades ou de quelqu’un qui avait besoin d’être accompagné ? Connaissez-vous une femme qui, en plus de travailler en dehors du foyer, assure des activités de soins lorsqu’elle rentre chez elle ?

Il est un fait que les soins aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes souffrant de maladies physiques ou mentales et d’autres handicaps, l’exécution d’activités ménagères telles que la cuisine, le ménage, la lessive, la recherche d’eau et de bois de chauffage sont des activités essentielles pour le maintien de la santé et sont effectuées tous les jours dans le monde, généralement par des femmes.

Selon le rapport « Time to Care » d’Oxfam publié en 2019, les femmes et les filles consacrent 12,5 milliards d’heures par jour à des tâches de soins, pour la plupart non rémunérées ou très peu rémunérées.

Compte tenu de ce temps passé, si ces activités étaient rémunérées, le montant atteindrait 10,8 milliards de dollars par an qui devraient être versés aux femmes et aux filles pour la réalisation de ces activités. Ce montant est trois fois supérieur à celui généré par le secteur technologique dans le monde, et devrait être financé par les politiques publiques, car il est dans l’intérêt public qu’il y ait de l’hygiène et des soins pour tous les habitants de la planète.

Ce n’est pas une position radicale que de dire de ces femmes et ces filles qu’elles sont exploitées parce qu’elles aident d’autres personnes à gagner de l’argent, principalement des hommes. Des hommes qui, lorsqu’ils sont productifs, peuvent payer ou faire partie des systèmes garantissant les soins de santé, tandis qu’elles restent invisibles en réalité sans avoir accès à ces soins.

Le rapport contient également un certain nombre de données alarmantes :

– Seuls 10 % des travailleurs domestiques sont protégés par la législation générale du travail, par rapport aux autres travailleurs dans le monde.

– On estime que 8 milliards de dollars sont volés chaque année aux 3,4 millions de travailleurs domestiques contraints de réaliser des travaux forcés dans le monde ;

– Sur les 67 millions de travailleurs domestiques dans le monde, 80% sont des femmes ;

– On estime que 2,4 milliards de personnes environ vivront dans des zones où l’eau sera insuffisante d’ici 2025, ce qui signifie que les femmes et les filles seront obligées de parcourir des distances de plus en plus longues pour en trouver.

Le rapport conclut : « Les gouvernements du monde entier peuvent et doivent construire une économie humaine qui soit féministe, et qui profite à 99%, et pas seulement à 1% de la population. Ce monde serait celui dans lequel toutes les personnes auraient un emploi avec un salaire décent, personne ne vivrait dans la crainte de supporter les coûts élevés du traitement d’une maladie, et tous les enfants auraient la possibilité de développer pleinement leur potentiel. Notre économie prospérerait dans les limites de notre planète, laissant un monde meilleur à chaque nouvelle génération. »

Le 8 mars, date de la Journée internationale de la femme, les réalisations et les difficultés des femmes, dans l’économie, la politique et la santé, sont mises en perspective afin que nous connaissions ces faits et puissions démystifier les idées fausses sur l’importance de la lutte pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes. C’est un moment pour réfléchir et voir comment, jour après jour, nous pouvons collaborer pour transformer la vie non seulement des autres femmes, mais de toutes les femmes, puisque nous sommes liées.

Cette note fait partie d’une série de ReHuNos sur la santé des femmes.

Nous laissons le lien vers les deux précédents :

Femmes 01- Quel rôle les femmes jouent-elles dans la santé d’hier, d’aujourd’hui et de demain ?

Femmes 02 – Les sorcières étaient-elles des guérisseuses ?

Autore: Flavia Estevan

Revisión: Cloty Rubio

 

Traduction de l’espagnol, Ginette Baudelet

Catégories: Genre et féminismes, International, Opinion
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

 

Le début de la fin des armes nucléaires

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Mobilisons-nous pour Assange!

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.