Larry Fink, fondateur et PDG de BlackRock, la plus grande société d’investissement au monde, a écrit une lettre à ses actionnaires cette semaine, déclarant que « chaque gouvernement, chaque entreprise et chaque actionnaire doit s’attaquer au changement climatique ». Il a également annoncé qu’ « une importante réaffectation des capitaux aura lieu dans un avenir proche, plus tôt que ce que beaucoup attendent », et a noté que BlackRock veut faire de la durabilité sa norme d’investissement.

Extinction Rebellion a répondu en déclarant que « peu n’est pas toujours mieux que rien, surtout lorsqu’il est utilisé pour détourner l’attention de la vérité. Et la vérité est que les propriétaires de mines et les plus grands pollueurs du monde ne perdront pas le sommeil à cause de cela. BlackRock continue d’investir dans les combustibles fossiles et de financer des entreprises qui détruisent la forêt amazonienne et ignorent les droits des peuples autochtones. Sachez que nous continuerons à faire pression jusqu’à ce que vous agissiez pour protéger nos enfants et la nature ».