Le Premier ministre libanais Hariri : « Je démissionne, nous sommes dans l’impasse »

31.10.2019 - Liban, Beyrouth - Pressenza Athens

Cet article est aussi disponible en: Grec

Le Premier ministre libanais Hariri : « Je démissionne, nous sommes dans l’impasse »
Capture d'écran de la mobilisation du 18 octobre 2019, devant la maison du Premier ministre à Beyrouth, au Liban (Crédit image : Mahmut Geldi / Agence Anadolu, du Middle East Monitor)

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé qu’il présenterait sa démission au président Michel Aoun en réponse aux manifestations qui se déroulent dans le pays depuis deux semaines. Il a dit « nous avons atteint une impasse. » C’est la deuxième fois que Hariri veut démissionner pour d’autres raisons.

Les manifestations portaient sur la corruption, la mauvaise gestion, les finances et les inégalités, et ont poussé le pays dans des situations qu’il n’avait pas connu depuis la guerre civile de 1975-1990.

Les manifestations de masse ont eu lieu lorsque le gouvernement a annoncé l’adoption d’une taxe quotidienne sur l’utilisation des médias sociaux en ligne tels que Facebook, Facetime et Skype, dans le but de recueillir 216 millions de dollars par an.

Catégories: Droits humains, Moyen Orient, Politique
Tags: , , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 07.12.19

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.