La Marche Mondiale est arrivée à Marrakech

17.10.2019 - Marrakech, Maroc - Deuxième Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

La Marche Mondiale est arrivée à Marrakech
(Crédit image : Gina Venegas)

Le 10 octobre à 7h30, la délégation de la Marche mondiale a quitté Larache pour Marrakech, arrivant directement au siège du Collège des Avocats. Nous valorisons le travail réalisé pour parvenir à une convergence des trois cultures à travers l’histoire.

Un grand événement a été réalisé, le ‘Forum de la nonviolence et de la convergence des cultures’, au cours duquel des représentants de différentes religions, ethnies et cultures se sont réunis, invités par l’Association Federalia de Marrakech.

Forum : Mettre en évidence les tentatives de convergence des trois cultures

Le Forum a commencé en affirmant le travail en ensemble avec un dénominateur commun : mettre en évidence les tentatives de convergence des trois cultures à travers l’histoire.

L’intervention de l’Imam mérite une mention particulière, avec quelques citations du Coran qui renforcent cette orientation de convergence. Le président de l’Association des Juifs de Marrakech a envoyé un audio soutenant l’événement et le travail des organisateurs. Les discours des représentants des différentes religions ont été étendus et chacun a exposé des sentiments profonds.

Parmi les intervenants on peut mentionner :

Huid Aba H. Redoman Jebrrou de l’Association des Musulmans de Marrakech,

Jacki Kadoush président des Juifs du Maroc,

Omar Benyeltou Président du Collège des Avocats de Marrakech,

Hinde Abahamid de la Cour de justice de Marrakech,

Noaman Mohamed Elnidiri de la Cour de justice de Marrakech, et

Ghalid Waadidi Président de l’Association Générale du Maroc.

Fermeture de l’acte par Rafaël de la Rubia

Après que Sonia Venegas eut remis le livre de la Marche sud-américaine au Président du Collège des avocats, Rafael de la Rubia a clôturé la cérémonie par ces mots :

« On nous a raconté une histoire de différences de couleur de peau, de langue, de religion, de coutumes ainsi que de vêtements, ajoutant un climat de suspicion, de méfiance, d’intolérance qui nous fait craindre ce qui est différent.

Lors de la première Marche mondiale, nous avons découvert que tout cela était faux, que derrière les différences, il y avait des gens ordinaires qui voulaient vivre en paix, dans la dignité pour eux-mêmes et leurs proches.

Nous avons découvert que les aspirations de base étaient les mêmes partout sur la planète”.

Dans la soirée, les organisateurs de l’événement ont programmé pour l’équipe de base et leurs compagnons une visite à la célèbre place Djemaa el Fna. Ils ont trouvé une atmosphère magique avec une énorme agitation de gens, de nombreuses et inimaginables spectacles musicaux, commerciaux, gastronomiques, etc. typiques de l’endroit.

La visite s’est terminée tard dans la nuit…

 

Texte : Sonia Benegas
Photographies : Gina Venegas

Catégories: Afrique, International, Nonviolence
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Mobilisations quotidiennes EN DIRECT à Santiago 07.12.19

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.