Open Arms, situation désespérée

20.08.2019 - Italie - Redazione Italia

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien

Open Arms, situation désespérée
(Crédit image : Open Arms Italia)

La page Facebook et le profil Twitter de Open Arms montrent l’évolution de plus en plus spectaculaire de la situation à bord. « Nous ne pouvons plus contenir le désespoir. Nous ne pouvons plus l’expliquer. Il manque des mots. Ce sont des lâches « , a accusé l’ONG, après que plusieurs migrants aient sauté à l’eau pour tenter de se rendre à Lampedusa à la nage, pour être récupérés par des membres d’équipage.

Le Premier ministre espagnol, Sanchez, a offert la disponibilité du port d’Algésiras, dans le sud du pays, mais Open Arms a refusé : « Après 26 jours de mission, 17 d’attente avec 134 personnes à bord, un ordre du tribunal en faveur et 6 pays prêts à accueillir, ils veulent que nous naviguions 950 milles, presque 5 jours supplémentaires, vers Algésiras, le port le plus loin en Méditerranée, avec une situation non durable à bord, » écrit dans Twitter son fondateur Oscar Camps.

Concept exprimé par Laura Lanuza, directrice de la communication de l’ONG – « Nous n’acceptons pas l’Espagne comme port. Nous ne pouvons pas mettre en danger la sécurité de tous ces gens, ils doivent être débarqués immédiatement » – et de Mediterranean Hope, le programme de réfugiés de la Fédération des Eglises Evangéliques Italiennes, selon lequel « les bras ouverts, leurs naufragés et l’équipage ne peuvent supporter encore 5 jours ou plus en mer pour atteindre le port d’Algésiras ». La Fédération a également offert d’aider les migrants encore à bord du navire.

La position d’Open Arms est résumée dans un nouveau message qui apparaît sur Facebook et Twitter : « Nous avons envoyé une demande urgente pour pouvoir entrer dans le port de Lampedusa et débarquer les 107 personnes à bord pendant 17 jours. Leur état psychophysique est critique, leur sécurité est en danger. Si le pire se produit, l’Europe et Salvini en seront responsables.

Hier après-midi, 57 personnes, apparemment d’origine tunisienne, sont arrivées à Lampedusa avec un bateau, démontrant ainsi que les ports ne sont fermés qu’aux bateaux des ONG, comme l’a d’ailleurs rappelé à plusieurs reprises le maire Martello ; secourus par la Guardia di Finanza près de l’île de Lampione, les migrants sont ensuite transbordés à terre. Parmi elles se trouvaient deux femmes, dont l’une était enceinte et un enfant malade, qui a été emmené dans un clinique. Tous les autres ont été transférés au point d’accès de l’île.

Catégories: Europe, Migrants
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.