La Deuxième Marche mondiale pour la Paix et la Nonviolence en Slovénie, pour un golfe international de Paix et sans armes nucléaires

27.08.2019 - Slovénie - Marcia Mondiale per la Pace e la Nonviolenza

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Grec

La Deuxième Marche mondiale pour la Paix et la Nonviolence en Slovénie, pour un golfe international de Paix et sans armes nucléaires
Municipalité de Piran

La deuxième édition de la Marche mondiale pour la Paix et la Nonviolence débutera le 2 octobre prochain. Comme pour la première édition, la marche traversera la région Alpes-Adriatique et arrivera à Trieste le 26 février 2020, ouvrant ainsi la campagne pour un Golfe international de paix et sans armes nucléaires, dans le cadre des initiatives prises pour créer une zone sans armes nucléaires en Méditerranée, également par les Nations unies et le Conseil de l’Europe.

La Municipalité de Piran s’est jointe à la campagne pour un Golfe de Paix et soutient la 2ème Marche Mondiale en Slovénie. En collaboration avec le Musée de la mer « Sergej Mašera », le Comité pour la paix et la coexistence Danilo Dolci de Trieste, et l’Association Mondo senza guerre (Monde sans guerres), organisent le vendredi 30 août à la mairie de Piran, place Tartini 2, un après-midi de sensibilisation en présence des administrateurs et responsables des associations d’Italie, de Slovénie et de Croatie.

La rencontre avec les autorités locales et les associations sera suivie d’une conférence de presse internationale à 17h pour la présentation de la partie de la Marche Mondiale qui couvrira la Méditerranée Occidentale, une initiative conçue et née à Piran. A 19 heures, il sera possible de voir au Centre Mediadom Pyrhani le documentaire « Le début de la fin des armes nucléaires », produit par l’agence Pressenza à l’occasion du deuxième anniversaire du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (campagne ICAN, prix Nobel de la paix 2017).

Voici un extrait du film, qui a récemment reçu le prestigieux prix Accolade.

Trieste et Koper sont membres de l’association Maires pour la Paix présidée par la ville martyre d’Hiroshima, avec toutes les autorités locales de l’ancienne province de Trieste, ainsi qu’Izola et Piran en Slovénie et la région d’Istrie, Rovinj, Opatija/Abbazia et Rijeka en Croatie voisine.

L’existence de l’École de prévention nucléaire de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) à Miramar, ainsi que la présence de trois pays dans le même Golfe, peuvent déterminer les synergies nécessaires pour commencer le désarmement nucléaire des ports militaires de transit à Koper et Trieste, sur la base du nouveau traité d’interdiction des armes nucléaires récemment adopté par les Nations unies et déjà ratifié, par exemple, par le Vatican d’Autriche et Saint-Marin.

Dans le lien suivant, de 14h15 à 16h00, le reportage réalisé par TV Capodistria dans la Communauté italienne « Santorio Santorio », à l’occasion de la visite du porte-parole de la Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence Rafael De La Rubia https://4d.rtvslo.si/arhiv/tuttoggi/174541631.

 

Plus d’informations sur le projet, veuillez consulter le site suivant www.theworldmarch.org

Catégories: Europe, Nonviolence, Paix et Désarmement
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.