Halte à la répression du peuple algérien, pour le respect des droits de l’Homme

18.07.2019 - Paris - Rédaction Paris

Cet article est aussi disponible en: Italien, Grec

Halte à la répression du peuple algérien, pour le respect des droits de l’Homme
Manifestation à Paris le 3 mars 2019 contre un 5ème mandat de Bouteflika. (Crédit image : Pressenza)

Alors que le peuple algérien manifeste pacifiquement depuis près de cinq mois, se multiplient désormais des arrestations arbitraires, des passages à tabac et des matraquages médiatiques. Kader Attia, Etienne Balibar, Juliette Binoche, Saïd Bouamama, Souad Massi et de nombreuses associations, dont l’ACDA, appellent «à l’arrêt immédiat de la répression et des persécutions ainsi qu’à la libération de tous les détenus d’opinion».

Par : Le blog de Les invités de Mediapart

Depuis près de cinq mois, le peuple algérien manifeste, avec constance, fermeté et courage, pour en finir avec un système autoritaire militarisé qui lui est imposé depuis l’indépendance. Ses revendications sont réaffirmées chaque vendredi, à travers tout le pays : instaurer un Etat de droit garant des libertés individuelles et collectives, promoteur de l’égalité citoyenne – dont celle entre les femmes et les hommes – et la justice sociale.

Grâce à son pacifisme, loué sous toutes les latitudes, le peuple algérien a pu déjouer jusqu’ici toutes les manœuvres de diversion, toutes les tentatives de division, toutes les manipulations d’un pouvoir qui se révèle tel qu’il est : derrière une façade civile, un pouvoir militaro-sécuritaire, qui ne trompe ni les Algériens ni l’opinion internationale.

Ces dernières semaines, le pouvoir a décidé de mettre au pas les marches pacifiques du vendredi : arrestations arbitraires pour le simple fait d’avoir manifesté pacifiquement ou d’avoir brandi un drapeau berbère, passages à tabac de manifestants, matraquages médiatiques et campagnes de haine sur les réseaux sociaux, sont autant d’outils de la répression.

Lors de la manifestation du vendredi 5 juillet, des scènes de violence policière ont été révélées au monde entier : des policiers se sont acharnés à frapper des manifestants à terre et ne constituant aucune menace pour eux ni pour quiconque. La liste des violations des droits de l’homme est déjà longue et ne cesse de s’allonger dangereusement.

Cette répression ne doit pas être tue. Elle doit être dénoncée fermement, vigoureusement, par toutes les consciences libres.

Nous appelons toutes les associations et organisations à dénoncer ces atteintes aux droits de l’Homme.

Nous appelons à l’arrêt immédiat de la répression et des persécutions ainsi qu’à la libération de tous les détenus d’opinion.

 

Pour vous joindre à cet appel : acda.dz@gmail.com 

 

Associations et organisations signataires :

ACDA (Agir pour le changement et la démocratie en Algérie)

Ajouad Algérie Mémoires

APEL-Egalité

Collectif des familles de disparu(e)s en Algérie

Collectif national diaspora algérienne – France

Collectif Vigilance Mouvement-22 Février (CSVM-22 Fev)

Debout l’Algérie

Dzayer 2.0

FFS (Front des forces socialistes)-France

Ibtykar

Jil Jadid-Europe

Les Humanistes

Les Progressistes

ODIA (Observatoire de la diaspora algérienne)

Révolution du sourire

Riposte internationale

SOS-Disparus

UCP (Union pour le changement et le progrès)-France

UEAF (Union des étudiants algériens en France)-Sorbonne

Union syndicale Solidaire

 

Associations et organisations solidaires :

ACORT (Assemblée citoyenne des originaires de Turquie)

Algiers Herald et d’Enlighten N. Africa 

AMDH (Association marocaine des droits humains)-Paris/Île-de-France

AMF (Association des Marocains en France)

ASDHOM (Association de défense des droits de l’homme au Maroc)

Association Beity

ATF (Association des Tunisiens en France)

ATMF (Association des travailleurs maghrébins de France)

ATSM (Association tunisienne de soutien des minorités)

ATTAC (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne)

CEDETIM (Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale

CIIP (Centre d’information inter-peuples), Grenoble

Collectif 3 C

CRLDHT (Comité pour le respect et les droits de l’Homme en Tunisie)

EMCEMO (Het Euro-Mediterraan Centrum Migratie & Ontwikkeling)
Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme

Droits devant !!

Femmes plurielles

Fondation Copernic

FORSEM (Forum de solidarité euro-méditerranéenne)

Forum Palestine Citoyenneté

FTCR (Fédération tunisienne des citoyens des deux rives)

FUIQP (Front uni des immigrations et des quartiers populaires)
GAME (Groupe d’amitié Maghreb Europe)

Gauche révolutionnaire

IDD (Immigration Développement Démocratie)

Kamel Lazaar Foundation

LDH (Ligue des droits de l’Homme)

LPP (La Plate-forme panafricaine)

MBDHP-SF (Mouvement burkinabé des droits de l’homme et des peuples, section France)

Organisation contre la torture en Tunisie

PCF (Parti communiste français)

PG (Parti de gauche)

Rencontres Marx

Réseau Euromed Rights

Réseau syndical international de solidarité et de luttes

RMCC (Réseau euro-maghrébin Citoyenneté et culture)

UJFP (Union juive française pour la paix)

UTAC (Union des Tunisiens pour l’action citoyenne)

Vigilance pour la démocratie et l’état civique

 

Personnalités signataires :

Hasna Abid, militante associative

Ramdane Achab, éditeur

Abderrahim Afarki, bibliothécaire

Noureddine Ahmine, avocat

Farid Aïssani, enseignant, militant politique

Nadia Aïssaoui, militante féministe

Hakim Addad, militant associatif

Mohand Aklouche, universitaire

Françoise Akoum, universitaire, militante LDH

Faïza Aït-Kaci, militante associative

Aghilès Aït-Larbi, juriste

Sanhadja Akrouf, militante féministe et associative

Ahcène Aliouchouche, cadre ingénieur

Brigitte Allal, professeure de lettres classiques

Mourad Allal, militant associatif

Tewfik Allal, militant associatif

Mohammed-Ali Allalou, journaliste

Jean-Claude Amara, co-fondateur du DAL, porte-parole de Droits devant !!

Yazid Amazit, physicien, maître des conférences

Ghanima Ammour, écrivaine

Alima Arouali, cinéaste

Omar Arezki, biologiste

Kader Attia, artiste et réalisateur, fondateur de la Colonie barrée

Boualem Azahoum, militant associatif

Malika Bakhti, fonctionnaire

Etienne Balibar, philosophe

Hocine Bardi, avocat

Mohammed Bazza, militant associatif

Stéphane Beaud, sociologue

Yagoutha Belgacem, directrice artistique

Lachemi Belhocine, avocat, président de ASF

Farouk Belkeddar, retraité

Sana Ben Achour, juriste, militante associative

Yadh Ben Achour, juriste, universitaire

Malika Benarab Attou, militante associative

Noureddine Ben Bachir, psychiatre psychanalyste

Bachir Ben Barka, retraité, militant associatif

Léla Bencharif, militante associative

Tahar Ben Guiza, chercheur universitaire

Raymond Benhaïm, économiste

Tarek Ben Hiba, militant associatif

Ali Bensaad, géographe, professeur des universités

Mohammed Ben Saïd, militant associatif

Rachid Benzine, politologue, islamologue

Jaleleddine Berhima, militant démocrate

Sophie Bessis, historienne

Olivier Besancenot, militant politiquer

Mohamed Bhar, musicien

Juliette Binoche, actrice

Simone Bitton, cinéaste

Mariano Bona, membre de Algérie au Cœur, Isère

Saïd Bouamama, sociologue

Horia Bouayed, psychologue

Messaoud Boubacar, militant associatif

Alima Boumediene, avocate

Fatima Boumedienne, dirigeante d’entreprise

Mouloud Boumghar, juriste

Omar Bouraba, militant associatif

Nadia Chaabane, ancienne élue à la Constituante tunisienne (2011-2014)

Chahla Chafiq, romancière, essayiste

Souad Chouih, responsable associative

Kacem Chahab, militant associatif

Hedi Chenchabi, militant associatif

Mouhieddine Cherbib, militant associatif

Khadidja Cherif, sociologue

Alice Cherki, psychiatre, psychanalyste

Annick Coupé, responsable associative

Ahmed Dahmani, économiste

Lucile Daumas, retraitée

Merwane Daouzli, retraité de l’enseignement

Raymond Debord, de la revue « Militant »

Christian Delarue, militant Attac et Mrap

Mahmoud Dhaouadi, journaliste

Fafia Djardem, psychiatre-psychanalyste

Joss Dray, artiste photographe

Lalia Ducos, miltante associative

Nassera Dutour, responsable associative

Dominique Eddé, écrivaine

Nacer ElIdrissi, militant associatif

Driss El-Kherchi, militant associatif

Mohammed-Lakhdar Ellala, militant associatif

Chedly Elloumi, militant associatif

Gérard Estragon, médecin

Abbas Fahdel, réalisateur

Patrick Farbiaz, militant écologiste

Jacques Fath, militant politique

Chérif Ferjani, professeur émérite Lyon-II

Claudette Ferjani, militante associative

Ouiza Fernane-Guillemet, avocate

Saïd Fewzi, militant associatif

Sarah Fourati, militante associative

Yosra Frawes, présidente de l’ATFD (Association tunisienne des femmes démocrates)

René Gallissot, historien

Vincent Geisser, chercheur au CNRS, président du CIEMI

François Gèze, éditeur

Ouissame Ghnimat, militant associatif

Daniel Guenancia, économiste du développement, retraité

Ali Guenoun, historien

Daniel Guerrier, journaliste honoraire.

Mouloud Haddak, chercheur et militant associatif

Zine Elabidine Hamda, écrivain journaliste

Sonia Hamza, fonctionnaire

Nayla Hanna, artiste peintre, syndicaliste, militante associative

Emilie Hanak, musicienne

Mohammed Harbi, historien

Kemel Hessene, membre du collectif algérien de Grenoble

Mahmoud Hussein, écrivain

Ramdane Iftini, réalisateur

Jean-Charles Jauffret, historien

Kamel Jendoubi, militant des droits humains

Nadia Kaci, actrice

Nouara Kaci, artiste peintre

Mohamed Kacimi, écrivain

Aïssa Kadri, universitaire

Myriam Kendsi, artiste peintre

Omar Kezouit, informaticien, militant associatif

Pierre Khalfa, économiste, membre de la Fondation Copernic

Tahar Khalfoune, juriste

Ouisa Kies, sociologue, directrice de Dialogues citoyens

Robert Kissous, économiste

Isabelle Krzywkowski, universitaire

Abdellatif Laabi, écrivain

Kamel Labidi, militant associatif

Annie Lahmer, conseillère régionale

Lila Lakehal, artiste

Feriel LalamiFatès, universitaire

Pierre Laurent, sénateur de Paris

Olivier Le Cour Grandmaison, universitaire

Patrice Loraux, philosophe

Larbi Maaninou, militant des droits humains

Christian Mahieux, syndicaliste

Gilles Manceron, historien

Marc Mangenot, économiste-sociologue, membre de la Fondation Copernic

Raymond Maillard, rédacteur en chef de « Militant »

Ziad Majd, politiste, professeur universitaire

Souad Massi, artiste chanteuse

Gustave Massiah, économiste

Akli Mellouli, élu municipal

Abdou Menebhi, militant associatif

Henri Merme, militant politique

Karim Messaoudi, militant associatif

Mayssa Messaoudi, militante associative

Umit Metin, président d’ACORT (Assemblée citoyenne des originaires de Turquie)

Nadia Mezhoud, juriste

Maati Monjib, historien

Dalila Morsly, chercheure en sociolinguistique

Abassi Mouhieddine, militant associatif

Chérif Msdaek, militant associatif

Jamel Msallem, militant associatif

Rayhana Obermeyer, réalisatrice

Salah Oudahar, poète, directeur artistique Strasbourg-Méditerranée

Mahieddine Ouferhat, chef d’entreprise

Abdelaziz Ould Ali, consultant

 Salvatore Palidda, universitaire

Stéphane Peu, député de Seine-Saint-Denis

Rafaël Pleutin, retraité de l’enseignement

Christine Prunaud, sénatrice des Côtes-d’Armor

Bernard Ravenel, agrégé d’histoire, président d’honneur de l’Association France-Palestine Solidarité

Kahina Redjala, militante associative

Philippe Revault, architecte

Rahim Rezigat, responsable associatif

Fabrice Riceputi, historien

Rezigat Rahim, responsable associatif

Simon Robert, militant associatif

Alex Rouillard, militant politique

Lana Sadeq, militante associative

Lydia Samarbakhsh, responsable à l’international du PCF

Noureddine Senoussi, responsable associatif

Sidi Menad Si Ahmed, climatologue 

Michèle Sibony, militante UJFP

Danielle Simonnet, conseillère FI de Paris

Mohammed Smida, militant associatif de l’immigration

Jean-Claude Soufir, médecin

Hadi Sraieb, économiste

Marion Stalens, réalisatrice

Taoufiq Tahani, universitaire

Nadia Tazi, philosophe

Emmanuel Terray, anthropologue

Omar Tibourtine, médecin

Redha Tlili, militant associatifToujani Zineb, militante associative

Kamel Yadel, chef d’entreprise

Farid Yadel, chef d’entreprise

Samir Yahyaoui, architecte

Kader Zerrou, enseignant

Abdallah Zniber, militant associatif

 

Source : https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/160719/halte-la-repression-du-peuple-algerien-pour-le-respect-des-droits-de-l-homme

 

Catégories: Afrique, Droits humains
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.