[Navire Sea-Watch 3] Carola Rackete libérée. Manifestation de solidarité à Palerme

03.07.2019 - Italie - Redazione Italia

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Grec

[Navire Sea-Watch 3] Carola Rackete libérée. Manifestation de solidarité à Palerme
(Crédit image : https://www.facebook.com/groups/112901105393866/)

« Au jour de la longue et passionnante parade de solidarité à Palerme, Carola Rackete, la commandante du navire Sea-Watch 3, – qui a débarqué à Lampedusa avec 42 immigrants fuyant la guerre et la pauvreté-, regagne sa liberté après 4 jours passés en assignation à résidence, » dit un long article du Forum Antiraciste Palerme.

« La juge d’Agrigente, chargée de l’enquête préliminaire, Alessandra Vella, non seulement ne valide pas l’arrestation ou l’interdiction de résidence dans la province d’Agrigente, mais exclut également le crime de « résistance et violence contre les navires de guerre » et, en même temps, soutient que le délit de résistance envers des fonctionnaires est justifié par un « motif fondamental » lié au fait d’avoir agi « dans l’exercice de ses fonctions » en mer, qui est le sauvetage de vies humaines. Selon la Juge, « le décret de sécurité bis ne s’applique pas aux actions de sauvetage ».

La nouvelle a suscité la joie des plus de 5.000 participants à la marche antiraciste à Palerme, organisée par  Legambiente SiciliaForum Antirazzista Palermo et Arci Sicilia, afin de témoigner la solidarité de Palerme envers la « capitaine » et le Sea Watch, sauveurs de nombreux migrants.

Au moins une centaine d’organisations ont adhéré à l’appel des promoteurs : « Institutions (ex. Comune di Palermo et le recteur de l’Université) ; syndicats (ex. Cgil Sicilia et Cobas Scuola Palermo, Cisl Palermo Trapani ,USB Unione Sindacale Di Base pag. nazionale, Uil Sicilia, Cgil Palermo, SlaiCobas Per il sindacatodiclasse ) ; organisations politiques (Rifondazione Comunista Palermo, Sinistra Italiana, Potere al Popolo, Sinistra Comune, Diem25 Italia, les principales org. anarchistes) ; associations (ANPI Palermo « Comandante BARBATO », Amnesty International – Italia, Gruppo Emergency Palermo, Medici Senza Frontiere – Gruppo di Palermo, Istituto Gramsci Sicilia, Unione Donne Italiane) ; organisations antimafia (Centro Impastato, Libera Palermo contro le mafie, Centro Pio La Torre, Casa Memoria Impastato) ; ecologistes (Greenpeace Gruppo Locale di Palermo, Forum pour l’Eau Bien Comun); catholiques (Assoc. Missionari Comboniani de Palermo, Istituto Arrupe, Centro Santa Chiara, Grupe Emmaus); laïques (Palermo pride, Circolo UAAR di Palermo); ong (Mediterranea Saving Humans, Laboratorio Zen Insieme); associations d’étudiants et autres” continue le texte.

Applaudissements à l’occasion de l’annonce de Leoluca Orlando, Maire de Palerme, de l’attribution de la citoyenneté d’honneur à l’équipage du Sea-Watch.. « Maintenant, nous attendons Carola ici à Palerme », a ajouté le maire.

La réaction de Salvini en direct sur Facebook à la nouvelle de la libération du capitaine a été désorganisée et menaçante. « Les bénéfices ont disparu, l’immigration illégale est terminée, nous les renverrons un par un. Ce sont des tueurs potentiels, des criminels, et les criminels d’un pays normal vont en prison. J’espère que le juge qui en dira assez viendra bientôt. »

« Pour la justice italienne, ignorer les lois et lancer un patrouilleur de la Guardia di Finanza ne sont pas des raisons suffisantes pour aller en prison. Pas de problème : pour la commandante criminel Carola Rackete, une mesure est prête à la renvoyer dans son pays parce que c’est dangereux pour la sécurité nationale. »

L’expulsion de Carola Rackete n’est cependant pas une fatalité : le préfet d’Agrigente, Dario Caputo, a signé la mesure d’expulsion d’Italie, mais cette mesure doit être validée par l’autorité judiciaire.

« Il est dans notre intérêt que chaque point de cette affaire et de l’attaque contre l’action humanitaire en mer fasse l’objet d’une enquête. Giorgia Linardi, porte-parole de Sea Watch, a commenté sur Twitter la nouvelle de la libération de Carola Rackete.

Photo de Mediterranea Saving Humans

Catégories: Europe, Migrants
Tags: , , , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.