Abus sexuels commis par des ecclésiastiques

10.03.2019 - Suisse - Redacción Chile

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Italien, Allemand

Abus sexuels commis par des ecclésiastiques
(Crédit image : Democracy Now!)

Si je prends la liberté d’écrire aujourd’hui, c’est avec la conviction que les révélations concernant la pléthore d’affaires particulièrement sordides d’abus sexuels auxquels se sont livrés un nombre considérable d’ecclésiastiques à travers le monde vous auront choqués autant que moi.

Car s’il y a une chose qui me révolte en ce bas monde, c’est bien la pédophilie. Et lorsque les prédateurs sont des hommes d’Église, mon indignation est à son comble.

Déjà minée par de nombreuses affaires d’abus dissimulés, la crédibilité de l’Eglise catholique a été sévèrement entachée en 2018 par de nouveaux scandales de grande ampleur, au Chili, aux Etats-Unis ou encore en Allemagne. Récemment, la presse a informé que le nonce apostolique (ambassadeur du pape) en France, Luigi Ventura, faisait l’objet d’une enquête pour agressions sexuelles sur des mineurs ouverte le 24 janvier par le parquet de Paris.

Je n’ai guère trouvé rassurants les propos tenus récemment par le pape François lors du sommet de quatre jours tenu au Vatican sur le sujet. Au lieu de saisir le taureau par les cornes, le chef de l’Eglise catholique n’a rien annoncé de tangible, se limitant à demander un renforcement des consignes que les conférences épiscopales mondiales sont appelées à mettre en place. Loin des mesures concrètes attendues, le pape s’en est tenu à des déclarations d’intention qui n’ont même pas été consignées dans un document final.

En tant que chef de l’Église catholique romaine, le pape a le devoir de veiller à ce que les personnes qui lui sont hiérarchiquement subordonnées respectent non seulement l’esprit des Évangiles qu’ils prêchent, mais aussi le droit et la morale en vigueur dans la société civile. Par conséquent, c’est à lui qu’il appartient de prendre les mesures radicales qui s’imposent pour remédier à la situation malsaine dans laquelle le Vatican s’est fourvoyé.

L’une des mesures (excommunication et exclusion définitive de l’Église) qu’à mon sens le pape François devrait adopter sans délai fait l’objet d’une pétition que je viens de rédiger à son adresse et de lancer sur les réseaux sociaux. Je me permets de vous soumettre cette pétition en espérant que vous vous sentirez appelés à la soutenir en la signant et en invitant votre entourage et vos relations à faire de même (on peut contribuer à sa diffusion en la partageant sur Facebook et sur Tweeter, par exemple).

Pour accéder au texte de la pétition, veuillez cliquer icí .

 

Mario Jelmini, Juriste

1345 Le Lieu VD

Catégories: Droits humains, International, Opinion
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.