Un fonds de pension suédois abandonne ses investissements dans l’armement nucléaire

18.01.2019 - Stockholm, Suède - Tony Robinson

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol, Grec

Un fonds de pension suédois abandonne ses investissements dans l’armement nucléaire

La quatrième société suédoise de fonds de pension, AP4, a annoncé aujourd’hui dans un communiqué de presse qu’elle se détachera des sociétés dédiées à la production des armements nucléaires telles que Airbus, Boeing et Raytheon. En juin de l’année dernière, AP4 a investi plus de 2,5 milliards de couronnes suédoises (environ 250 millions d’euros) dans des entreprises liées à l’industrie nucléaire.

Cette nouvelle fait suite à un changement de règles entré en vigueur le 1er janvier, selon lequel les fonds de pension doivent être gérés de manière « exemplaire » en termes d’investissement responsable et de propriété responsable.

Dans cette déclaration, l’entreprise a déclaré : « AP4 relève désormais ses ambitions en matière de développement durable sur la base de la nouvelle loi sur la gestion exemplaire des actifs et a décidé de se désengager des sociétés liées aux armes nucléaires et à l’industrie pétrolière ».

En outre, « AP4 considère qu’une interprétation exemplaire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) soutient la décision de ne pas investir dans des entreprises qui participent au développement d’armes nucléaires. AP4 estime que les améliorations et modernisations actuelles des systèmes d’armes nucléaires ne sont pas conformes à l’intention de désarmement à long terme exprimée dans le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires ».

Les militants antinucléaires suédois étaient ravis d’apprendre la nouvelle.

« Le désinvestissement dans les entreprises liées au nucléaire est un pas important vers un monde libre d’armes nucléaires. Chez ‘Médecins suédois contre les armes nucléaires’, nous travaillons depuis longtemps pour nous assurer que l’argent de notre retraite ne soit pas investi dans des armes de destruction massive, c’est pourquoi nous saluons cette décision », a déclaré Josefin Lind, Secrétaire général des Médecins suédois contre les armes nucléaires, dans un communiqué de presse.

Nous attendons à présent que l’AP1-3 suive les traces du Quatrième Fonds de l’AP en inscrivant sur une liste noire les investisseurs dans les armes nucléaires. Aujourd’hui, alors que les États nucléaires dépensent des milliards de dollars pour conserver leurs armes nucléaires plutôt que de les abolir, il s’agit d’une étape importante dans le travail de stigmatisation des armes nucléaires. Cela envoie également un signal important aux pays dotés d’armes nucléaires et aux autres investisseurs ».

Beatrice Fihn, directrice exécutive de la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN), également d’origine suédoise, a salué la publicité sur Twitter.

Indépendamment de la justification du désinvestissement, il est clair que ce désinvestissement a un effet croissant sur les producteurs d’armes nucléaires, et c’est le résultat de l’accent renouvelé mis sur les conséquences humanitaires des armes nucléaires découlant des travaux du Comité international de la Croix-Rouge (prix Nobel de la paix 1917, 1944, 1963) et d’ICAN (prix Nobel de la paix 2017), qui ont notamment conduit à l’élaboration du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires en 2017.

La campagne « Don’t Bank on the Bomb » et le rapport annuel de l’organisation néerlandaise PAX se sont montrés de plus en plus fermes dans leur plaidoyer en faveur du désinvestissement dans les armes nucléaires.

Catégories: Europe, Paix et Désarmement
Tags: , , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.