Les deux Chambres du Parlement suisse appellent le gouvernement à adhérer immédiatement au Traité d’interdiction des armes nucléaires

14.12.2018 - Berne, Suisse - International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Italien, Grec

Les deux Chambres du Parlement suisse appellent le gouvernement à adhérer immédiatement au Traité d’interdiction des armes nucléaires

Par 24 voix contre 15 (avec 2 abstentions), le Conseil des Etats de l’Assemblée fédérale suisse s’est joint aujourd’hui au Conseil national pour demander au gouvernement suisse de signer le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires et de le soumettre au Parlement pour ratification sans délai. Ce vote fait suite à une réaction publique défavorable à la décision du gouvernement en août d’adopter une approche attentiste à l’égard du TIAN (Traité sur l’interdiction des armes nucléaires). Le oui retentissant du Parlement envoie le signal que – en particulier face aux tensions internationales actuelles – les raisons humanitaires et sécuritaires d’adhérer au traité d’interdiction nucléaire prévalent.

Position de la Suisse sur le Traité d’interdiction des armes nucléaires

La Suisse figurait parmi les 122 pays qui ont voté en faveur de l’adoption du TIAN en juillet 2017, mais elle n’a pas encore décidé d’y adhérer. Le 5 juin, le Conseil national a adopté une motion (17.4241) encourageant le Conseil fédéral à signer le traité sans délai. Mais en août, le Conseil fédéral a annoncé que la Suisse ne signerait pas le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires « à ce stade ». Le gouvernement a même envisagé la « possibilité » de se placer sous « un parapluie nucléaire » en cas d’attaque.

Cette décision s’est heurtée à la désapprobation générale. ICAN Suisse a analysé en profondeur le rapport accompagnant la décision et, ensemble, la Croix-Rouge suisse et ses partenaires PSR/IPPNW Suisse (International Physicians for the Prevention of Nuclear War), les Églises suisses et Sortir du Nucléaire Suisse Romande, se sont entretenus avec des parlementaires de tous les partis. De plus, ICAN Suisse a recueilli des signatures pour une pétition demandant à la Suisse de signer le TIAN, et le résultat d’aujourd’hui est également une victoire pour les plus de 25 000 personnes qui l’ont signé. Ensemble, ils ont convaincu les députés de la Chambre haute de voter en faveur de la motion aujourd’hui.

Quelle est la prochaine étape ?

« Avec plus de 25 000 personnes qui ont signé notre pétition, nous sommes extrêmement heureux du vote d’aujourd’hui. Le peuple ne veut pas d’un parapluie nucléaire« , a déclaré Maya Brehm, co-fondatrice de l’ICAN Suisse. « L’étape suivante est claire : attendre n’est pas une option. Le Conseil fédéral doit signer immédiatement le TIAN« , a poursuivi M. Brehm.

Beatrice Fihn, directrice exécutive de l’ICAN, s’est également félicitée de cette initiative : « Cette décision du Parlement suisse est une victoire retentissante pour la démocratie et l’activisme populaire, et un signal clair que les législateurs ont un grand rôle à jouer pour assurer le succès du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. En partenariat avec les militants de l’ICAN, les parlementaires mèneront la charge dans tous les États – y compris ceux qui soutiennent les armes nucléaires – pour amener leurs gouvernements à rejeter tout rôle des armes nucléaires dans leur doctrine de sécurité nationale.

« Nous attendons avec impatience que le gouvernement suisse revienne à sa tradition humanitaire de chef de file dans les efforts de désarmement nucléaire en suivant la décision de son parlement de signer et de ratifier immédiatement le TIAN, Traité sur l’interdiction des armes nucléaires ».

Catégories: Europe, Paix et Désarmement
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.