Nous vivons au milieu d’un système violent qui privilégie l’argent sur les êtres humains. Cela concentre le pouvoir entre les mains de quelques personnes, empêchant ainsi l’égalité des chances pour le développement. Un système qui promeut un individualisme cruel, déterminé à étouffer tout projet collectif.

L’agence de presse internationale Pressenza est née en novembre 2008 pour informer sur la Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence qui s’est déroulée sur 3 mois et a été organisée par Monde Sans Guerres et Sans Violence, avec la participation de plus de 2000 organisations et en rébellion ouverte face à la situation mondiale. Pressenza communique depuis lors sur les alternatives et perspectives de transformation, hissant le drapeau de la paix et la nonviolence et développant des formations pour journalistes sur le traitement des thèmes de Paix et de Nonviolence.

Cette source d’information alternative présente dans plus de 30 pays et publiée en 8 langues, est entièrement animée par des bénévoles et n’accepte aucun financement des gouvernements ou entreprises pour assurer sa totale indépendance rédactionnelle. Elle invite à célébrer son dixième anniversaire « entourés de bons amis, de collègues qui, comme nous, ne se laissent pas entraîner par l’indolence ou la frustration ».