Ubuntu, modèle de vie alternative en face du système capitaliste

03.10.2018 - Brèsil - Redação São Paulo

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien, Portugais, Grec

Ubuntu, modèle de vie alternative en face du système capitaliste

L’Ubuntu est originaire des peuples africains, il nomme aussi le système opérationnel open-source qui est créé en collaboration avec des programmeurs du monde entier. Un modèle alternatif à la concurrence effrénée du capitalisme.

Modèles économiques vieux

Un des critères le plus utilisés pour mésuser l' »avancement » ou le « recul » d’un pays est son PIB (Produit Interne Brut), qui est un ensemble des biens et des services utiles pour une région, pour un pays, une ville ou un quartier. La Chine est l’un des pays qui a connu la plus forte croissance en termes de PIB. Toutefois, cette croissance est déterminée par l’utilisation exhaustive des ressources naturelles, qui affecte sa population, qui a souffert des taux élevés de pollution.

La question est : nous avons un modèle économique de croissance qui menace la nature, et par conséquent notre propre existence en tant qu’êtres humains. Au Brésil, la catastrophe de Mariana, dans laquelle le barrage s’est brisé et a pollué le fleuve douze, affectant les communautés locales, est l’un des innombrables exemples de la relation homme/nature qui nous affecte. Face à une catastrophe imminente, il est nécessaire de penser à des nouveaux modèles de développement plus inclusifs et qui intègrent dans leurs calculs d’autres variables qui ne sont pas présentes dans le PIB. La croissance d’une région peut être marquée par d’autres facteurs, tels que le niveau de végétation ou la quantité d’aliments biologiques consommés par ses habitants, entre autres.

Ubuntu – Philosophie africaine

Le mot vient de la langue kibundu, et est lié à l’idée que l’existence d’un individu est liée aux autres, à sa communauté, à ceux qui sont autour de lui. ‘Ubuntu’ a inspiré Nelson Mandela et a joué un rôle primordial dans la période post-apartheid en Afrique du Sud. Le pays a connu des décennies de ségrégation raciale au cours desquelles certains espaces étaient réservés à une élite blanche de la population, tandis que la majorité noire vivait dans de très mauvaises conditions et était traitée comme des citoyens de seconde classe. Mandela, après avoir passé 27 ans en prison sur une île, assume la présidence du pays dans une politique de réconciliation, sans venger les oppresseurs et en pensant à un avenir global, auquel chacun peut participer.

Au Brésil nous voyons cette idée dans les cercles de capoeira, de samba, un cercle dans lequel tous participent. L’épistémicide (la mort d’un certain type de connaissances), a exterminé les connaissances de divers peuples dans les processus de colonisation et de néo-colonisation. Des connaissances telles que eixo ou ubuntu, le bien vivre, sont vitales pour notre survie, pour penser de nouveaux modes de vie alternatifs au système capitaliste. Pour penser à de nouveaux horizons.

Voir la vidéo produite par QuatroV sur Nelson Mandela :

Catégories: Afrique, Amérique du Sud, Culture et Médias
Tags: ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.