Equateur : pour la 4ème année consécutive la non-violence se construit en octobre

01.10.2018 - Quito, Equateur - Walker Vizcarra

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Equateur : pour la 4ème année consécutive la non-violence se construit en octobre
Symbole de la non violence active (photo Cristian Goyes)

Photos et vidéos par drone: Cristian Goyes – Photos : Walker Vizcarra

Le matin de ce dimanche 30 septembre, dans le parc du Bicentenaire au nord de Quito, des centaines de personnes se sont réunies pour faire entendre une voix non-violente, unanime, sur « comment doit être le monde auquel nous aspirons ».

Octobre Nonviolent, qui pour la 4ème année consécutive se déroule en Équateur, a commencé avec une course de 5 km organisée par la Fondation Marche Blanche, l’Association des Jeunesses Chrétiennes et Espace Non Violent. Plusieurs organisations telles que la FUNCADE se sont ajoutées, de même qu’une forte participation du Bureau du Défenseur Public de l’Équateur.

« Nous sommes ici, nombreux et très divers, à construire le symbole de la non-violence. Dans certains cas, c’est le symbole d’une aspiration, dans d’autres, celui d’un guide de vie ; dans d’autres encore, un mystère… Quoi qu’il en soit, c’est le symbole d’une recherche », a déclaré Nelsy Lizarazo, l’une des organisatrices de l’événement, lors de son discours.

Juan Zapata, Secrétaire général de la sécurité et de la gouvernance de la municipalité de Quito, qui soutient Octobre Nonviolent depuis 3 ans, a souligné l’importance de l’héritage de Gandhi, dont la naissance est célébrée chaque 2 octobre, journée internationale de la non-violence.

Gina Benavides, médiatrice (responsable), a indiqué que « c’est une cause incontournable, quiconque croit en la paix croit aux droits humains, et pour rendre les droits humains effectifs, la seule pratique est la non-violence. La non-violence est une proposition pour la vie et pour transformer le monde ».

Enfin Nelsy Lizarazo a déclaré « nous voilà ici, nous qui savons ou sentons que la non-violence nous pousse à agir. Agir en chacun de nous pour vaincre la violence que nous portons en nous, pour nous réconcilier avec nous-mêmes et avec les autres, pour nous opposer à tout acte qui va à l’encontre de la nécessaire humanisation de ce monde ».

Les participants ont ensuite été invités à former le symbole de la non-violence active. C’est ainsi qu’a commencé le mois d’octobre 2018 pour la paix et la non-violence. #Actívateporlanoviolencia

Au total, près de 100 activités auront lieu au cours du mois d’octobre dans 13 villes du pays.

 

Traduit de l’espagnol par la rédaction francophone

Catégories: Amérique du Sud, Droits humains, Nonviolence, Reportages photo
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.