Natividad Jiménez est éditrice du journal de quartier de Madrid “NHU Lavapiés, Latina y Embajadores” et participe du Nouvel Humanisme.

« Je vais essayer de vous raconter notre expérience d’avoir mis en marche un journal de quartier au centre de Madrid, dans le quartier de Lavapiés, Latina et Embajadores. Le journal s’appelle NHU Lavapiés, Latina y Embajadores, il est tiré à 20 000 exemplaires. Depuis 5 ans nous l’éditons avec beaucoup de difficultés, mais nous sommes satisfaits de ce qui est en train de se produire.

Nous ne sommes pas un conseil de rédaction ordinaire, nous sommes ouverts. Ce qui veut dire que nous nous réunissons mensuellement et que nous sommes ouverts à la participation de collectifs, d’associations, de voisins, de partis politiques, etc. Tous ces groupes viennent pour demander un espace et le journal publie ce qu’ils proposent.

Nous pouvons expliquer qu’après une trajectoire de cinq ans, de nombreux collectifs et plateformes nous demandent un espace pour publier, comme par exemple : « l’Association moi je ne m’en vais pas », « La plateforme des personnes affectés par les fonds vautours », « SOS Racisme », « Le Mouvement contre l’intolérance » ou « Le parti Communiste », des gens avec des idéologies différentes et des tendances politiques différentes.

Nous voulons témoigner que ceci est possible. Bien qu’avec beaucoup de difficultés économiques et d’inconvénients de gestion, car la démocratie réelle n’est pas facile à mettre en œuvre ni en interne ni en externe, mais nous pouvons dire que nous allons de l’avant.

 

Traduit de l’espagnol par François Giorgi