La Chine réitère le principe de non-utilisation en premier des armes nucléaires

24.02.2018 - Londres, Royaume-Uni - Silvia Swinden

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Espagnol

La Chine réitère le principe de non-utilisation en premier des armes nucléaires
Madame Fu Ying, Président du Comité des Affaires Etrangères, du Congrès national du peuple de Chine. Image : Département d’Etat américain, domaine public, Wikimedia Commons.

Le Secrétaire d’Etat adjoint américain John Sullivan et Madame Fu Ying, Présidente du Comité des Affaires Etrangères du Congrès national du peuple de Chine, se sont rencontrés à la conférence de Munich sur la sécurité, le samedi 17 février 2018.

Selon un communiqué de CGTN (China Global Television Network), Fu Ying, une diplomate aguerrie et présidente du Comité des Affaires Etrangères du Congrès national du peuple (NPC) « a réitéré samedi l’engagement de la Chine sur le principe de non-utilisation en premier des armes nucléaires, exprimant sa préoccupation sur les dangers actuels du développement nucléaire ».

« La Chine conserve un très petit arsenal d’armes nucléaires et la Chine observe une politique d’autodéfense et de dissuasion minimale » a-t-elle déclaré.

Elle a exprimé ces remarques au cours d’une table ronde sur la sécurité nucléaire à la conférence sur la sécurité de Munich.

« La Chine s’est aussi engagée sur le principe de non-utilisation en premier des armes nucléaires, et en aucune circonstance la Chine n’utilisera ni ne menacera d’utiliser, les armes nucléaires contre des Etats sans armes nucléaires ou contre des zones sans armes nucléaires » a-t-elle ajouté.

Le contraste est frappant avec les gros titres concernant le Président des Etats-Unis, tels que « Une nouvelle loi vise à interdire à Donald Trump d’utiliser en premier l’arme nucléaire sans déclaration de guerre par le Congrès ». Nous vivons dans cette réalité effrayante où les Etats-Unis sont dirigés par un chef des armées s’autorisant des déclarations fracassantes sur la politique nucléaire américaine sur Twitter : The independent 

Madame Fu Yong s’est aussi référée à la situation en Corée du Nord, indiquant que des sanctions sont nécessaires mais pas suffisantes et appelant à des négociations de paix, faisant ainsi écho aux déclarations du Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres qui a lui aussi pris la parole à la conférence sur la sécurité de Munich, en avertissant que le monde se trouve face à la menace d’un conflit nucléaire pour la première fois depuis la fin de la guerre froide, en raison d’évènements entourant les ambitions nucléaires de la Corée du Nord. Il a exhorté les décideurs politiques de « ne rater aucune opportunité de solution pacifique ».

 

Traduction de l’anglais : Serge Delonville

Catégories: International, Paix et Désarmement
Tags: , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


vidéo 10 ans de Pressenza

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.