Ce qui nous unit

15.02.2018 - Pikine, Sénégal - Energia per i Diritti Umani

Cet article est aussi disponible en: Espagnol, Italien

Ce qui nous unit

Par N’Diaga Diallo,
Énergie pour les Droits de l’homme, Sénégal

Forum Humaniste de Pikine – Sénégal

Le monde va mal, les gens vont mal ; entre eux et à l’intérieur d’eux-mêmes. Ils expérimentent la douleur et la souffrance sous toutes ses  formes…

Que faire ? Se réfugier derrière le fatalisme ? Ou autres sortes de « miracles » ? Au Sénégal, le 10 février dernier s’est tenu  le Forum de Pikine, initié par le Centre Humaniste des Études, Réflexions et Action de Keur Mariétou. Plus de 200 participants se sont retrouvé pour tenter d’autres réponses, d’autres aventures humaines, renouant ainsi avec le fil de cette longue histoire humaine, la nôtre.   A chaque fois que l’antihumanisme s’est activé à nous cacher le soleil, à essayer de nous empêcher de progresser dans le domaine spirituel, économique, social et culturel, nous avons fait face… tel est le sens de ce Forum.

Le 10 Février 2018 il s’est agi d’ouvrir une alternative vers la Nation Humaine Universelle.

Une manifestation qui a débuté à 11h avec les discours du représentant du maire et des amis membres de l’Association Énergie pour les Droits de l’homme, Sénégal. Nous notons également la venue des amis humanistes du Mali, de Gambie, du Gabon, du Congo, d’Italie, d’Espagne, d’Argentine, de Pologne, de France et aussi de plusieurs associations dont  Kaddu Yaraax, Kaddu Guinaw Rail, Solidarité 221, Réseau des femmes humanistes de Keur Marietou, les artistes de Lici Biir Barada Bi et Numec.

Une atmosphère teintée d’amabilité, de joie de se retrouver ensemble régnait parmi les différentes tables de débat : solidarité, éducation, égalité entre femmes et hommes, environnement et santé, art (comme instrument de libération), migration et processus migratoires.

Les débats et échanges ont permis d‘esquisser des pistes de solutions.  Les amis du théâtre-forum Kaddu Yaraax ont proposé un apport très remarqué sous  une forme très originale où les gens des tables eux-mêmes étaient des acteurs, à travers des scénettes. Ils ont interprété sur scène des « histoires » tirées des synthèses de nos travaux, qui mettaient l’emphase sur les solutions à mettre en œuvre.

De l’avis général des participants, ce premier forum marque le début de quelque chose de très grand que nous nous sommes promis de poursuivre dés le 17 février avec une rencontre spécifique des femmes et le 24 février avec toutes et tous qui voudraient nous rejoindre et continuer l’aventure avec nous.

 

Catégories: Culture et Médias, Droits humains, Humanisme et Spiritualité
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


Présentation de Pressenza en vidéo

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.