Dans le monde qui est le nôtre, souvent terriblement injuste, capitaliste, dans lequel la vente des armes est l’un des business les plus rentables, comment peut-on espérer des lendemains qui chantent ?

Pablo, de Commonomia

Ils étaient là ce soir, sous la lumière feutrée d’une maison bruxelloise, activistes de tous poils, à écouter Guillermo Sullings nous présenter les propositions de son livre « à la croisée des Chemins, vers une Nation humaine Universelle ».

Avec douceur et clairvoyance, cet économiste argentin nous invite à regarder le monde les yeux grands ouverts. Il nous livre les clés pour comprendre les enjeux du système socio-économique, il nous alerte sur les dangers d’un capitalisme à outrance, il nous encourage à un engagement conscient, personnel et collectif.

Dans le public, les activistes rejoignent le discours et marquent leur volonté de réagir par leurs formes d’action, à travers de nouveaux médias, par la politique, dans l’éducation, par la création de commerce équitable ou la mise en œuvre d’une allocation universelle de base…

Nous étions au milieu d’un véritable feu d’artifice d’actions et de réflexions plus pertinentes les unes que les autres, complémentaires et en convergence vers cette utopie : une Nation Humaine Universelle.

Un public activiste très attentif

Changer le monde, c’est déjà saisir l’opportunité de créer des ponts entre les acteurs. C’est ainsi que Tatiana, de Pressenza et Pablo, fondateur de Commonia se sont rencontrés il y a quelques semaines dans le cadre de DIEM25 et ont décidé de toute évidence, d’organiser la soirée ensemble, avec leurs amis engagés dans différentes actions valables.

Après les débats, une fois encore, de nombreux contacts se sont échangés, ouvrant ainsi à l’infini les champs des possibles !

Un podcast et une vidéo seront bientôt disponibles.

Le livre est disponible en français, aux éditions références : www.editions-references.com

En espagnol : http://www.libreriahumanista.com/