Par Séverine Aouizerate

J’inaugure cette nouvelle rubrique en partageant avec vous ce coup de coeur. Je vous emmène, en Loire Atlantique, faire la connaissance de Brigitte et Patrick Baronnet et leur Maison Autonome. Je les ai découverts en suivant le MOOC sur la création des oasis dispensés par l’Université des Colibris.

Il y a une quarantaine d’années, Brigitte et Patrick Baronnet, se sont interrogés sur le sens qu’ils souhaitaient donner à leur vie et celle de leurs quatre enfants. Devaient-ils accepter deux salaires pour survivre et alimenter le « monstre qui mange la Terre et les hommes » ou choisir avec d’autres de « bâtir ensemble leur quotidien ». A partir de là, ils ont fait le choix de leurs dépendances. Ils ont fait le tri parmi leurs besoins, les besoins vitaux et les besoins artificiels, ceux que la société de consommation nous crée. Puis, ils ont cherché à tendre vers l’autonomie énergétique, alimentaire et financière en supprimant les crédits et les frais bancaires.

L’exemple de Brigitte et Pierre Baronnet, nous montre qu’il est possible de produire autrement, à condition de penser et de consommer autrement.

Grâce à la Maison Autonome, ils ont réduit par quatre leurs consommations d’énergie. Ils produisent leur électricité grâce aux énergies renouvelables, solaire et éolienne, si bien que depuis 20 ans qu’ils n’ont pas payés une facture d’électricité. Ils ont cherché à rationaliser leur consommation d’eau en utilisant des toilettes sèches et en récupérant l’eau de pluie. Ils produisent leur alimentation en cultivant un jardin potager selon les principes de la permaculture, ce qui leur permet d’avoir une nourriture de qualité à faible empreinte écologique. La majorité de leurs déchets sont recyclés. Ils ont construit une maison peu énergivore avec des techniques simples.

Mais trêve de bavardage je vous laisse visionner ces quatre vidéos réalisées par Zango Media.fr. En cliquant ici ou là…

La Maison Autonome, l’autosuffisance énergétique (PART1)

La Maison Autonome, économie, récupération et traitement de l’eau (PART2)

La Maison Autonome, éco-construction et maison de paille (PART3)

La Maison Autonome, éco-hameau et vie en collectivité (PART4)

Pour conclure, il est peut-être curieux de trouver cet article sur un site qui parle de « consommation ». Mais c’est justement parce qu’aujourd’hui notre société et son économie qui reposent sur la consommation à outrance, nous emmènent, inexorablement dans une impasse, que nous devons nous interroger. Peut-on raisonnablement continuer à fermer les yeux ? Doit-on vraiment continuer à perdre notre vie à la gagner, tout en étant chaque jour complice de la destruction des ressources de la Terre : l’Eau, la Terre, le Soleil, le Vent, ainsi qu’à la dégradation de liens familiaux et sociaux ? Prenons conscience de ce dont nous avons réellement besoin. La société de consommation nous vend une rêve qui vire de plus en plus au cauchemar, pour nos enfants, pour notre santé, pour la planète, pour nos libertés. Consommons mieux, raisonnablement et avec discernement !

L’article original est accessible ici