Les réparations dans les Amériques

17.03.2016 - Colonialism Reparation

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Les réparations dans les Amériques
Crédits image : Blog Gang Anti Discrimination

Colonialism Reparation se félicite du soutien apporté par la Communauté d’États latino-américains et Caraïbes (CELAC) à la demande des réparations pour le génocide des natifs et de l’esclavage de la Communauté caribéenne (CARICOM) et il invite les États-Unis, la première colonie à avoir conquis l’indépendance, à dépasser leur peur des réparations.

Le 27 Janvier 2016 a eu lieu à Quito, capitale de l’Équateur, le quatrième sommet des chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté d’États Latino-Américains et Caraïbes avec la participation de trente-trois délégations. Le sommet s’est conclu avec l’approbation de la déclaration politique et du plan d’action 2016.

Au point 64 de la déclaration politique les membres se sont accordés à […] reconnaître, de nouveau, que l’esclavage et la traite des esclaves étaient des crimes atroces dans l’histoire de l’humanité; à saluer l’initiative de la CARICOM pour la création de la Commission des réparations de la Communauté caribéenne et d’applaudir les efforts de cette Commission pour corriger les injustices de l’histoire […], tandis que sur le  point concernant les Afro-descendants du plan d’action 2016, les membres se sont accordés à poursuivre les efforts et à renforcer la coopération parmi les États Membres pour implémenter le Plan d’Action pour la Décennie des Afro-descendants latino-américains et caribéens […].

Le 29 janvier 2016 le Groupe de travail d’experts des Nations Unies sur les personnes d’ascendance africaine a conclu une visite de dix jours aux États-Unis pour évaluer la situation des afro-américains et des personnes de descendance africaine en rénovant, parmi les recommandations pour combattre toutes les formes de racisme, la discrimination raciale, l’afrophobie, la xénophobie et les intolérances reliées, l’encouragement aux réparations pour les afro-américains descendants des esclaves.

Malgré ceci, le 10 février 2016 la résolution conjointe 10/148 du Delaware tout en reconnaissant et en présentant des excuses officielles pour la participation de l’État dans l’esclavage, comme déjà fait en Alabama, Connecticut, Floride, Maryland, New Jersey, Caroline du Nord, Tennessee et Virginie, nie toute disponibilité à d’éventuelles réparations, tout comme sont en train de le faire tous les candidats à la présidence des États-Unis.

 

Catégories: Amérique centrale, Communiqués de Presse, Diversité, International
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.