LIBERTÉ POUR MILAGRO SALA

Nous condamnons et rejetons toutes les formes de violence, en particulier lorsqu’elles privent de liberté les personnes qui luttent comme dans le cas de Milagro Sala. Milagro représente une organisation sociale, le Tupac Amaru avec des milliers de membres, humbles compagnons des peuples originaires de Jujuy qui à partir de leur plus grande nécessité et du constat de l’impuissance de l’état, ont commencé à prendre en charge leur vie. C’étaient des périodes de chômage et d’inaction de l’état. Puis sous le gouvernement de Nestor et Cristina, le Tupac Amaru a grandi sur base de la situation vécue et avec les efforts de ses membres, infatigables travailleuses et travailleurs qui en passant par la fourniture de l’alimentation, la production de vêtements et l’organisation des coopératives communautaires ont bâti leurs maisons, des ateliers, des usines, des parcs aquatiques, des écoles de divers niveaux, réalisé un travail social et une longue liste de réalisations pour le bien-être de tous et de chacun de ses milliers de membres, mais aussi le bien-être de toute la population.

Les gouvernements actuels de Gerardo Morales à Jujuy et de Macri en Argentine sont occupés à démanteler l’état par des licenciements de personnel, à criminaliser la protestation sociale et a trahir une de leurs promesses de campagne : le dialogue.

L’arrestation de Milagro Sala est une provocation pour les militants et le peuple argentin, provocation à laquelle nous devons et voulons résister sans violence comme nous avons toujours fait jusqu’à présent.

Nous exigeons la libération immédiate de Milagro Sala et l’ouverture du dialogue entre le gouvernement de Gerardo Morales et le Tupac Amaru, ainsi que la perrenité des organisations de voisins et de base qui, à travers des coopératives de travailleurs, apportentet continueront d’apporter à l’avenir, du bien-être pour le peuple.

Libérez Milagro Sala
Force pour Tupac Amaru
Force pour Milagro Sala

Alba Fernandez