Attentats de Paris : changer la photo du profil facebook ne suffit pas !

15.11.2015 - Quito, Equateur - Tony Robinson

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Portugais, Grec

Attentats de Paris : changer la photo du profil facebook ne suffit pas !

Aujourd’hui, le monde occidental est fortement ébranlé par les événements survenus à Paris, où des centaines d’êtres humains ont trouvé la mort ou sont blessés.

L’horreur de ces massacres a une fois de plus frappé l’Europe. Les médias occidentaux ont couvert l’événement 24h/24, en fournissant à maintes reprises les mêmes détails générant en boucle dans l’esprit des gens qui les regardent, les écoutent ou les lisent un sentiment de désespoir et d’impuissance. Plus sombre encore, la manière de présenter cette information est orientée vers les questions de religion et d’immigration, en créant de plus en plus de peur,  de méfiance et davantage encore d’insécurité.

Des centaines de milliers, sinon des millions d’utilisateurs de facebook ont ​​changé leur photo de profil en superposant l’image du drapeau français à leur photo dans un acte de solidarité avec le peuple de France. Et une fois de plus les racines du problème sont évitées et ignorées. Les médias accusent la religion et les réfugiés en montrant l’Etat islamique comme la racine de tous les maux.

Mais ceux parmi nous qui se battent pour plus de justice dans le monde ont un point de vue différent. Citant l’association britannique ‘Stop « La réponse des gouvernements occidentaux et d’autres grandes puissances a été davantage de guerre. Le Président français F. Hollande, a parlé d’une guerre «impitoyable» contre le terrorisme. L’idée que les bombardements vont faire cesser le terrorisme est réfutée par l’histoire des 14 dernières années. Cette idée a déjà conduit à une augmentation de l’islamophobie et aux attaques contre les libertés civiles et ceux qui seront probablement ciblés seront avant tout les musulmans ».

Soyons clairs : ces actes de terrorisme sont les résultats de 25 années de guerre au Moyen-Orient. Et ces guerres sont le résultat des politiques d’un système économique qui nie la vie humaine.

Alors, aujourd’hui, changer la photo du profil facebook afin d’inclure un drapeau français n’est pas une réponse adaptée, même si ce geste est bien intentionné, même si cela nous fait nous sentir mieux conjoncturellement  parce qu’hier et tous les autres jours pendant ces 25 dernières années, nous n’avons pas été solidaires avec les peuples d’Irak, d’Afghanistan, de Syrie, de  Libye, du Liban, d’Israël, de Palestine non plus avec les peuples du Kenya, du Nigeria, d’Inde, du Pakistan, d’Erythrée, du Soudan et de tous les autres pays du monde où des actes terroristes atroces ont lieu tous les jours.

Aujourd’hui la réponse appropriée est de demander de quel endroit viennent ces armes et ces bombes ? Qui finance ces gens ? Qui crée les terroristes et quelle est la source de leur colère et de leurs frustrations ?

Bien sûr que nous dénonçons les tueries et la violence, chaque être humain avec conscience dénonce ces choses. Mais dénoncer ne suffit pas, la solidarité ne suffit plus.

Ce qui est nécessaire maintenant est de rechercher et d’identifier les vrais responsables, et pour faire cela nous devons regarder au-delà des médias occidentaux et leur manipulation de l’opinion publique. Nous devons nous tourner vers le 1%, l’élite mondiale, celle qui contrôle le système financier. Nous devons regarder pourquoi il y a de la pauvreté dans le monde alors que 100 personnes possèdent les 50% de la richesse du monde. Nous devons changer les valeurs  de notre société et mettre l’être humain à sa juste place en tant que valeur et préoccupation centrale.

Ce qui est nécessaire maintenant c’est une réponse qui vienne de la non-violence active, une véritable rébellion contre ce système violent, une réponse qui part de la répugnance physique que nous ressentons envers la violence de ce monde.

Nous allons continuer à voir des événements comme celui survenu à Paris, et en changeant nos photos de profil nous ne ferons rien pour l’arrêter.

Catégories: Europe, Nonviolence, Opinion
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous inscrire à notre service de news quotidien.


documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.