Une amende de 7,2 millions de dollars a été infligée à la compagnie pétrolière argentine Pluspetrol pour la contamination provoquée par une fuite de pétrole dans la région de Loreto (Nord-est), dans l’Amazonie péruvienne, où cette société produit 15.000 barils par jour grâce au gisement le plus grand de tout le pays.

Dans un communiqué, l’Agence de contrôle écologique du Pérou a précisé que Pluspetrol avait provoqué “la perte écologique, irrécupérable, de l’écosystème” de la lagune de Shanshococha, de par ses “activités de drainage et de creusement du terrain”, qui ont fini par en déterminer la disparition.

Les communautés indigènes riveraines affectées par cette catastrophe environnementale avaient découvert le dit déversement dès mai 2012, avant que celui-ci ne soit confirmé et quantifié en termes de dégâts. L’Agence de contrôle écologique a également ordonné à Pluspetrol de “construire une nouvelle lagune” ou de faire en sorte de préserver une masse d’eau “dans la zone d’influence du lieu concerné”. De son côté, Pluspetrol a déjà annoncé qu’elle recourrait en appel contre la décision de l’Agence.

Selon les chiffres en possession de l’Agence de contrôle écologique, mis à jour le 31 octobre, Pluspetrol est la compagnie qui a accumulé le plus grand nombre de sanctions au Pérou, qui fabrique en moyenne 62.000 barils de pétrole par jour.

Photo : http://fr.globalvoicesonline.org/2012/06/20/113547/

Source : http://www.misna.org/fr/divers/une-amende-pour-une-compagnie-petroliere-pour-des-degats-ecologiques-28-11-2013-813.html