Le 15M est mort ? demande-t-on dans les rues de Malaga.

22.05.2013 - Malaga - Isabel Garcia

Le 15M est mort ? demande-t-on dans les rues de Malaga.

Le 15M est mort ? demande-t-on dans les rues de Malaga.

« Non » Nous répond Felicia, une des sympathisantes senior du 15M à Malaga, qui a collaboré il y a un an à la création d’un groupe pour les consommateurs sur Rincon de la Victoria et qui nous explique également le manque de visibilité du mouvement 15M :

«Comme nous ne sommes plus sur les places, nous devenons invisibles mais nous restons actifs, nous sommes occupés à différentes actions comme par exemple les potagers urbains…. »
Sur la Place de la Constitution de Malaga, la marée verte accompagnée de la Corrala Buenaventura (brigade populaire anti-expulsion) organisait une journée d’information sur l’éducation publique et exprimait son inquiétude face à un gouvernement qui veut rendre l’éducation publique exclusive en la privatisant.

Sur la grande avenue Larios, des policiers encerclaient la place avec des fourgons placés stratégiquement à chaque coin de rue, plus de 8 fourgons au total.

Nous avons interrogé un des policiers :

Presse: Pourquoi il y a-t-il autant de policiers aujourd’hui ?
Policier: Nous avons pour ordre d’être présents à cause de la manifestation.

Sur la place, une cinquantaine de personnes, quelques curieux, des opposants au 15M, venus dévaloriser leurs actions ou provocant des conflits inutiles …

La place était décorée de banderoles et affiches vertes. Les participants étaient vêtus avec leur T-shirt habituel de la marée verte pour une éducation publique. Sur les T-shirts, on pouvait lire des slogans comme « l’école publique est un droit pour tous et appartient à tous ! »

Quelques projections de films sur un grand écran placé sur la place, réalisées par les enseignants non résignés à perdre l’éducation publique. Prêts à la protéger d’une éducation privée avec des restrictions pour les hautes études qui toucheraient les plus pauvres, comme au Moyen-Age …

D’un autre côté, la Corrala Buenaventura avec leur créativité et banderole multicolore venus pour protester contre les expulsions et les menaces qu’ils subissent depuis des semaines par les forces de l’ordre. Ils sont venus demander le soutien de la population … Plus de 13 familles : des couples, des femmes, des enfants, en péril de se retrouver du jour au lendemain sans toit …

Une assemblée ouverte à tous s’est organisée, des membres du 15M ont partagés leurs actions en cours. L’assemblée Cruz Humilladero nous a exposé son action pour protéger les enfants autistes. Un potager a été réaménagé pour leur donner des cours en plein air, au lieu d’enfermer ces enfants dans des classes où ils ne trouvent plus leur place …
Et malgré les difficultés financières, la nouvelle initiative a été mise en place. Ils ont obtenu un accord qui permet aux enfants autistes de poursuivre leurs études avec l’aide d’un professeur.

Une autre action de marché alternatif aussi commence à donner des fruits …
Des librairies gratuites pour tous. Où l’on peut prendre le livre de son choix.
Des potagers urbains sont cédés par les voisins en échange de services …
Des heures de nettoyage sont offertes gratuitement une fois par mois, ou d’autres services comme le débouchage d’un puits d’eau potable…

Dans le quartier de Ciudad Jardin, un des voisins présents à l’assemblée nous dévoile leur projet. Sans aucun type d’ aide de l’ Etat ou d’aide administrative, va se développer dans les mois à venir
une banque d’aliments et projet d’écoles pour tous. Auquel les voisins interessés peuvent participer.

«Ce sont les petites actions qui viennent s’ajouter au total» nous dit-il «et c’est justement comme cela que nous irons où nous voulons aller, vers un Etat libre, mais surtout ceci nous permettra de vivre dans un Etat véritablement démocratique. Nous voulons en finir avec le monopole des politiciens et des partis du système actuel. Nous marchons vers un référendum constitutionnel parce que nous souhaitons vraiment que les choses changent !»
Nous luttons seuls contre les grandes multinationales ! Un véritable défi puisque nous ne voulons pas compter sur ce système, ni nous soumettre à celui-ci.
Ce qui n’est plus acceptable, c’est que reste endormi un quartier comme Las Flores, quartier de Malaga réputé pour ses habitants de classe ouvrière. Face à tout ce qui se passe, ce n’ est pas le seul quartier qu’ il faudra réveiller ! »
Un autre projet vient d’être lancé par l’Assemblée Cruz de Humilladero.

Un réseau de commerce de quartier éthique : un projet qui lutte contre l’exploitation des enfants dans le monde. Selon les conclusions de l ‘économiste Niño Becerra : «les sujets qui réclament des prix plus bas tout en s’opposant à l’exploitation des enfants sont les mêmes qui prolongent ce système insoutenable»

«Soit on change ce qui est insoutenable, soit le système s’enfonce par lui-même» nous assure ce dernier.

C’est avec le slogan du papillon que le commerce éthique de quartier voit le jour :

«As-tu entendu parler de l’effet papillon ? C’ est un concept qui dit qu’avec juste le petit battement d’ailes d’un papillon, on peut provoquer un tsunami de l’autre côté du monde »

Un de ses créateurs présent à l’assemblée nous raconte comment est née l’idée :
«Nous vivons dans une société globalisée et nos actions ou omissions ont une répercussion sur d’autres personnes à des milliers de kms. C’est juste ce qui se produit lorsque nous consommons des produits qui proviennent de l’exploitation ou nous achetons dans des magasins qui ne respectent pas les droits du travail.  Avec nos achats nous collaborons à la détérioration de la situation mondiale. A moins que nous réalisions un petit changement dans nos habitudes d’achat et que nous provoquions ainsi un petit changement de la réalité actuelle …
Notre réseau de commerce éthique vient d’être créé pour changer cette réalité. L’ idée est de soutenir les commerçants de nos quartiers qui n’exploitent pas leurs ouvriers et dont une partie de leurs produits proviennent d’un marché éthique.
Les magasins adhérents seront reconnus grâce à une vignette commune collée sur leur vitrine.
« Plus de 40 magasins nous soutiennent déjà, ce sont tes voisins et ils ont besoin de ton soutien. C’ est un des moyens de changer nos conditions de vie ici et dans d’autres lieux du monde aussi !»
[1]

[1]  http://redcomercioeticocruzhumilladero.blogspot.fr/2013/04/presentacion.html

Catégories: Economie, Education, Europe, Opinion, Politique
Tags: , , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

Recherchez

Catalogue de documentaires

Mobilisons-nous pour Assange!

App Pressenza

App Pressenza

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

xpornplease pornjk porncuze porn800 porn600 tube300 tube100 watchfreepornsex

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.

maltepe escort