Un employé fait la grève de la faim et cinquante personnes « se retranchent » dans l’hôpital de La Princesa de Madrid

22.12.2012 - ESPAGNE - Gabriela Amaya

Cet article est aussi disponible en: Espagnol

Un employé fait la grève de la faim et cinquante personnes « se retranchent » dans l’hôpital de La Princesa de Madrid
(Crédit image : Archivo Pressenza)

Ce matin, un employé s’est déclaré en grève de la faim, et près de cinquante personnes parmi le personnel sanitaire, les patients et habitants ont décidé de « se retrancher » au douzième étage dudit hôpital, demandant la démission de son gérant, Miguel Angel Andrés Molinero, et exigeant qu’on leur explique concrètement quel est le plan prévu pour cet hôpital. Les protestations ont beau se généraliser, la loi sur le budget de la Communauté de Madrid a été adoptée, laquelle envisage de donner suite aux plans de privatisation, contre lesquels se mobilise le secteur depuis des semaines. La réponse a été immédiate, tous les secteurs sans exception s’opposent catégoriquement à ces mesures.

Les faits se sont produits à la fin de la « ronde » de ce matin et suite à une assemblée dans l’hôpital, à laquelle ont participé tout le personnel sanitaire et non sanitaire du centre, ainsi que des membres de la plateforme des usagers et patients de la défense de l’Hôpital de La Princesa et de la santé publique.

La situation de l’Hôpital de La Princesa est seulement un exemple de ce qui a lieu dans toute la communauté autonome. Des responsables, des coordinateurs et autres acteurs de tous les secteurs de l’ensemble des centres sanitaires présenteront leur démission irrévocable pour ne pas être complices des conséquences du plan de privatisation de la santé publique madrilène, ce qui mène de nombreux patients vers des situations très graves. Ces faits, ainsi que d’autres mesures qui s’orchestrent, sont la conséquence de l’approbation, hier, du budget de la Communauté, et de l’attitude des autorités madrilènes et de la ministre concernée, qui ont refusé de négocier, ont fait la sourde oreille quant à la clameur des rues et des centres sanitaires, et se sont permis des déclarations publiques d’un ton crâne et dégradant.

Tous les jours, à 11 h et 18 h, heure locale, ils manifestent et « occupent » l’hôpital pour la défense de ce qui leur appartient, à tous ; cette action est menée dans tous les hôpitaux et centres sanitaires de la Communauté de Madrid.

Souvenons-nous qu’hier et avant-hier, une grève générale a eu lieu dans le secteur de la santé et que des collectifs de professionnels sont en grève à durée indéterminée pour la défense de la santé publique depuis des semaines. Les manifestations dans les rues ont été nombreuses.

 

Traduction de l’espagnol : Jordana Do Rosário

Catégories: Europe, International, Santé
Tags: , , ,

Newsletter

Indiquez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre service de news quotidien.

documentaire « RBUI, notre droit de vivre »

Le début de la fin des armes nucléaires

2ème Marche Mondiale pour la Paix et la Nonviolence

App Pressenza

App Pressenza

Milagro Sala

je vis: documentaire interactif en Grèce

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

International Campaign to Abolish Nuclear Weapons

Archives

Except where otherwise note, content on this site is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International license.